Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Le regard d'AVCesar

Tendances TV IFA 2018 : 8 K, OLED et IA

Notre partenaire avcesar.com était présent à Berlin pour cette édition 2018 de l'IFA.  Et pour nos lecteurs nous délivre ce qu'il faut retenir de l'offre image et vidéo présentée par les grandes marques. Au sommaire la très médiatique technologie 8K, les progrès dans le traitement d'image et HDR, l'OLED et le premium, et l'intelligence artificielle en mode basique...
 
 
Comme tous les ans à la fin du mois d’août se tient le salon IFA de Berlin, un rendez-vous désormais immuable et incontournable pour le marché de l’électronique grand public. En effet, plus que la rentrée, cet événement marque à la fois la fin de l’été, l’effervescence commerciale de la période Back to School, et la dernière chance pour les marques et les constructeurs de briller en magasin, donc auprès des consommateurs quelques mois plus tard, lors des fêtes de fin d’année.
 
L’image reine avec la 8K, bientôt en magasin

Si l’année 2017 a fait la part belle à la technologie Oled, 2018 s’avère celle de la 8K. Après l’exposition par les constructeurs ces dernières années, au gré des grands salons internationaux, de TV prototypes 8K, l’IFA de Berlin 2018 voit le leader du marché TV présenter une véritable série 8K, la Samsung Q900R, forte de quatre références (trois annoncées pour la France), dont la commercialisation débute dès le mois d’octobre. Et les prix indicatifs dévoilés par la marque coréenne, bien qu’élevés, s’avèrent agressifs pour le lancement d’une nouvelle technologie.


Si Samsung a coupé l’herbe sous le pied à tous ses concurrents en se montrant extrêmement volontaire pour cette fin d’année, d’autres grands noms de l’électronique grand public communiquaient aussi sur la 8K, avec des écrans prévus début 2019. C’est le cas de Sharp qui exposait à Berlin sa nouvelle série TV 8K prévue pour mars 2019 en Europe. TCL avait lui aussi le TV X8 annoncé pour fin 2019, tout comme LG et son TV Oled prévu également pour fin 2019.
De même, le Japonais JVC démontrait sur son stand le premier vidéoprojecteur simili-8K (par wobulation à partir d’une matrice 4K native).



Voilà qui démontre l’attrait des marques et constructeurs TV pour la technologie 8K qui devrait s’imposer rapidement au sein des gammes, encore plus rapidement que l’Ultra HD. Toutes les études des différents cabinets d’étude à travers le monde prévoient que le passage de l’Ultra HD à la 8K s’opérera environ deux fois plus vite que celui de la Full HD vers l’Ultra HD. À cela de nombreuses raisons, aussi bien industrielles que fonctionnelles. La première d’entre elles tient à l’accroissement de la diagonale d’écran au sein des foyers avec des TV de plus en plus grands (IHS Markit prévoit que la demande des TV de 60’’ et plus va quadrupler en dix ans, de 2016 à 2025, pour atteindre 19% de la production TV globale), d’où la nécessité de multiplier le nombre de pixels pour préserver l’expérience visuelle et l’immersion du téléspectateur.
 
L’Oled et les TV premium

Le salon IFA de Berlin 2018 confirme la tendance amorcée en 2017 au sein des marques TV. La technologie Oled, de plus en plus présente, s’impose dans le segment des TV premium, excepté chez Samsung (qui a dit non à l’Oled pour se concentrer sur le QLED), TCL (le constructeur chinois prévoit de développer ses propres panneaux Oled via le procédé Printing Oled, mais pas avant 2020 au mieux) et Sony. Pour cette dernière, une série LCD premium ZF9 existe aux côtés des séries Oled AF8/AF9, afin de laisser le choix aux consommateurs. Mais sur tous les autres stands, les dalles Oled (toujours fournies à 100% par LG Display, seul fabricant de dalles Oled dans le monde) sont dévolues aux références les plus haut de gamme. Au chapitre des nouveautés, Philips présentait deux séries HDR10+, les Philips OLED803 et Philips OLED903, pour un total de quatre références aux performances véritablement énormes. Grundig présentait quant à lui la série VLO9895BP compatible HDR Dolby Vision, et Hisense dévoilait à l’abri des regards ses modèles A8000.



Traitement d’image et HDR

Souvenez-vous, l’année dernière, nous avions été très impressionnés par la présentation de la technologie P5 signée Philips. Cette année, la marque récidive et dévoile le traitement d’image P5 deuxième génération. Son rôle est de convertir à la volée les contenus SDR (soit 95% des sources vidéo : TNT, DVD, Blu-Ray, vidéo smartphone, vidéos caméscopes, une immense majorité des jeux vidéo…) en HDR. Cette composante étant exclusivement, ou presque, réservée aux signaux 4K Ultra HD, l’idée de l’équipe de développement Philips (Dany Tak et ses ingénieurs ) est de proposer aux téléspectateurs une qualité d’image 100% HDR, quel que soit le contenu comme déjà mentionné. Et le résultat est tout simplement époustouflant. Les TV Philips font même parfois mieux avec le P5 seconde génération et un signal SDR (un Blu-Ray par exemple), que ses concurrents avec un signal 4K Ultra HD HDR issu d’un disque 4K Ultra HD Blu-Ray.



L’intelligence artificielle, basique, à toutes les sauces

Incroyable de constater comme l’immense majorité des stands et des matériels présentés faisaient mention d’intelligence artificielle (IA), nouvelle fonctionnalité star sans laquelle un produit, quel qu’il soit, n’aurait aucune chance ou presque de convaincre le consommateur final. Mais là encore, si l’AI est partout, elle revêt des aspects bien différents selon les marques. Si le traitement vidéo mis en œuvre par Samsung sur ses TV Q900R est bel et bien basé sur de véritables algorithmes  développés par les ingénieurs de la marque capables de s’adapter automatiquement à la nature du signal vidéo traité et à l’améliorer sensiblement, l’IA mise en avant par les marques et constructeurs fait le plus souvent référence à l’intégration des assistants vocaux Google ou Amazon (Siri restant exclusif aux matériels Apple), rien de plus. Certes, avec ces derniers, il s’agit bien d’intelligence artificielle, mais sous la simple forme d’une fonctionnalité additionnelle commune à tous ou presque, selon le camp choisi : Google ou Alexa.
Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de notre compte rendu du salon IFA de Berlin 2018, avec un focus sur le marché audio, les wearables, la téléphonie mobile et le Smart Home.

place_holder
place_holder
place_holder