Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

E-commerce

Ventes sur internet : le cap des 100 milliards franchi d’ici 2019 ?

Avec 81,7 milliards d’euros dépensés sur internet en Franc et en 2017, des ventes en progression de 14,3%, le cap des 100 milliards devrait être franchi d’ici la fin 2019. C’est ce qu’espère la Fevad qui vient de communiquer ses chiffres. Malgré un panier moyen en baisse continue, c’est le volume qui maintient la croissance…

Malgré le fléchissement de la consommation des ménages au 4ème trimestre, le marché du e-commerce enregistre un record de croissance au 4ème trimestre notamment grâce aux opérations promotionnelles du mois de novembre. Il faut dire que le succès des Black Friday, Cyber Monday et autres Black weeks a largement favorisé les ventes sur le web. Pour les deux mois de novembre et décembre, les ventes sur internet ont progressé de 17,5% vs Noël 2016. Les achats en ligne ont atteint 16,5 milliards d’euros sur cette période (14 milliards d’euros en 2016).
Au total donc, les Français ont dépensé 81,7 milliards d’euros sur internet en 2017. Porté par l’élargissement de la clientèle avec plus de 37 millions de cyber-acheteurs (Source : Médiamétrie//NetRatings), l’augmentation de la fréquence d’achat, les nouveaux comportements d’achats sur mobile, les ventes e-commerce ont progressé de 14,3% sur un an, un niveau de croissance maintenu depuis trois ans. En 2017, 1,2 milliard de transactions en ligne ont été réalisées soit une croissance de 20,5%.


La baisse du panier moyen par transaction se poursuit

Le montant moyen annuel d’une transaction s’érode à 65,5 euros en 2017 (et même 63 euros au 4ème trimestre) vs 69 euros en 2016 soit -5%. Sur les deux dernières années, le panier moyen a fortement diminué. Stable autour de 90 euros entre 2005 et 2011, le panier moyen ne cesse de reculer depuis.

Mais cette baisse du panier moyen est plus que compensée par la fréquence d’achat qui augmente fortement depuis 3 ans : + 19% en 2017 (après + 21% en 2016 et +19% en 2015). Les e-acheteurs effectuent en moyenne 33 transactions en ligne par an (vs 28 en 2016) pour un montant total de près de 2 200 euros. En 10 ans, le panier moyen annuel est passé de 763 euros (2007) à 2 184 euros (2017).

 

Le nombre de sites marchands actifs augmente de 10% sur un an

Malgré une consommation des ménages en léger retrait par rapport à 2016, l’indice iCE (qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant) continue de progresser. Les sites de vente aux particuliers progressent de 9% sur l’année (y compris market places). Les ventes en ligne de voyage-tourisme consolident leur croissance au 4ème trimestre. L’année 2017 confirme le rebond du secteur +13%, dans un contexte de reprise globale du marché depuis le mois de janvier 2017 (Volume d’affaires des réservations +8,5% en 2017 selon « Baromètre Les entreprises du Voyage/Gestour/Orchestra »). Les ventes internet aux professionnels enregistrent un pic de progression au 4ème trimestre (+27%).  En 2017, leur croissance a accéléré avec +17,5%.


Les places de marchés pèsent aujourd'hui 1/3 du volume d'activité des grands sites

L’indice iPM, destiné à mesurer le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les marchands hébergés sur les places de marché de l’iCE), a progressé de 15% en 2017. Une progression moins importante que l’an dernier, mais des ventes qui pèsent une part de plus en plus importante sur l’activité des sites. Elles représentent 29% du volume d’affaires total des sites participant à l’iPM (vs 27% en 2016).
L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) progresse de 38% en un an. L’année 2017 marquant une ré-accélération des ventes sur smartphones et tablettes. Près d’un tiers du volume d’affaires des sites du Panel iCM est désormais réalisé sur terminaux mobiles soit 6 points de plus sur un an.
En 2018, le marché du e-commerce devrait atteindre 90 milliards d’euros
Au global la tendance de cette année s’inscrit dans celle de l’an dernier. Porté par l’augmentation du nombre de cyberacheteurs, de la fréquence d’achat et du développement de l’offre, l’e-commerce devrait poursuivre sa croissance dans les prochains mois et dépasser les 90 milliards d’euros en 2018. A ce rythme la barre des 100 milliards devrait être franchie fin 2019...

place_holder
place_holder
place_holder