Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Le regard d'AVCesar

Nouveau décodeur Canal+, que faut-il en penser ?

 

Le nouveau décodeur Canal+ est ultra slim, noir et élégant selon notre partenaire avcesar.com. Qui bien entendu ne se fie pas qu'à l'esthétique et nous livre donc son ressenti sur ce décodeur qui est Ultra HD/4K/Dolby Atmos satellite/OTT et qui porte aussi le nom de boîtier G9...

 

 

"Avant d'aller plus avant sur le descriptif du nouveau Décodeur Canal+ Ultra HD satellite/OTT (c'est son appellation officielle mais sachez que son nom de code est boîtier G9, illustrant la neuvième génération de l'interface des boîtiers Canal+), il faut retenir que nos informations dévoilées il y a deux jours se sont toutes avérées. Notamment le design du décodeur, extra‑plat (35 mm pour être facilement glissé sous le TV), noir et très élégant.

 

Satellite et OTT
En premier lieu, le nouveau Décodeur Canal+ est d'obédience hybride, soit satellite (DVB‑S) et OTT. Pas de tuner TNT (DVB‑T) intégré. Ensuite, il est bien sûr compatible Ultra HD/4K (nous reviendrons sur l'actualité des contenus Ultra HD/4K Canal+ dans une prochaine actualité) et HDR. Pour cette dernière technologie, le choix du groupe Canal+ n'est pas encore arrêté. Les diffusions adopteront‑elles le HDR HLG, le HDR10, le HDR10+ ou le HDR Dolby Vision ? Les équipes techniques Canal se laissent encore du temps avant de privilégier un format HDR au défaut des autres. On peut même envisager que le groupe Canal+ décide d'utiliser un format HDR différent selon les contenus, un premier pour le live et un second pour le replay, la VOD/SVOD (CanalPlay…) par exemple.
 

 
Ultra HD/4K pour tous
Pourquoi pas de TNT ? Tout simplement parce que l'axe de (re)développement du groupe Canal+ passe par la technologie Ultra HD/4K. Et cette dernière est loin d'être disponible via TNT, alors qu'elle est déjà proposée sur le satellite et internet. Ensuite, le groupe Canal+ souhaite disposer d'une offre Ultra HD/4K pour tous et ça passe par le satellite.
 
En effet, alors que les infrastructures télécom permettent à seulement 30% de la population de la métropole de profiter de contenus UHD/4K, ces derniers sont accessibles à 100% de cette population via satellite.
 

 
Pas de HDD intégré mais en option
Autre information dévoilée en avant‑première dans nos colonnes, le nouveau Décodeur Canal+ Ultra HD/4K satellite/OTT (disponible à la location pour 6 € par mois) n'intègre pas de disque dur. Lors de la conférence de presse, les représentants du groupe ont précisé que seulement 20% des abonnés aux offres Canal+ utilisaient l'enregistrement des programmes. C'est pourquoi le disque dur n'est pas proposé d'office avec le décodeur.
 
Mais Canal+ dispose de deux HDD optionnels, le premier d'une capacité de 320 Go (29 €), le second de 1 To (99 €). À savoir, seul 80 Go maximum de ces disques durs sont dévolus à la copie privée, le reste au téléchargement de contenus disponibles dans les offres Canal+. Bien sûr, il est possible d'utiliser l'espace dédié à la copie privée (80 Go donc) pour le téléchargement de programmes. De même, le nouveau Décodeur Canal+ accepte aussi n'importe quel HDD du marché via sa connectique (voir plus bas).
 
Enfin, comme vous pouvez le constater sur la photo ci‑dessous, les designers de Canal+ ont pensé à tout, même à parfaitement intégrer le disque dur sous le nouveau Décodeur. Ni vu, ni connu le HDD !
 

 
Télécommande Bluetooth…
À savoir, la télécommande du nouveau Décodeur Canal+ Ultra HD satellite/OTT est Bluetooth. Elle permet donc de contrôler le boîtier même si ce dernier est caché dans un meuble. Toutefois, dans certains cas, disposer d'un pilotage infrarouge (IR) s'avère nécessaire.
 
À la question sur le sujet posée aux démonstrateurs Canal+, il nous a été répondu qu'il serait possible d'utiliser la télécommande en mode IR. Mais, que dans ce cas, il faudrait choisir entre Bluetoth et IR. De même, à notre interrogation sur un mode Wake‑on‑Lan via IP, la réponse fut positive, à condition de le développer. On note encore la commande vocale (cf. le picto du micro sur la photo ci‑dessous).
 

 
1 Décodeur + 2 mini-Décodeurs
Autre possibilité intéressante offerte par Canal+ avec ce nouveau Décodeur, la location optionnelle d'un ou deux mini‑Décodeurs supplémentaires pour profiter de l'univers Canal+ dans une ou deux autres pièces d'un même foyer, la communication entre ces derniers et le Décodeur principal étant assurée sans‑fil, selon un réseau Wi‑Fi ac propriétaire. Voilà une option bienvenue.
 
Là encore, à la question de savoir si la communication entre le nouveau Décodeur Canal+ et les mini‑Décodeurs pouvait être assurée à travers le réseau domestique, via Ethernet, serait possible, la réponse fut également positive. Mais Canal+ souhaite communiquer sur l'aspect sans‑fil de cette fonction multiroom car elle correspond à une demande des consommateurs.
 

 
Compatibilité Dolby Atmos
Au niveau sonore, le nouveau décodeur Canal+ UHD/4K met en avant sa compatibilité Dolby Atmos. Si peu de contenus sont encore disponibles avec ce type de bande‑son, Canal+ annonce un accord avec le célèbre label de musique classique Deutsche Grammophon pour profiter via le nouveau Décodeur Canal+ de multiples enregistrements d'œuvres classiques en Hi‑Res Audio et Dolby Atmos. Nous reviendrons sur cet accord dans notre prochaine actualité sur la nouvelle offre contenus Canal+ présentée en même temps que le nouveau Décodeur Canal+ Ultra HD/4K.
 
Connectique du nouveau Décodeur Canal+ Ultra HD/4K
À l'arrière du nouveau Décodeur Canal+, on trouve donc les ports USB 3.0 et eSATAp (ce dernier accepte indifféremment un connecteur USB ou eSATA) pour connecter un HDD du marché par exemple, un port Ethernet, un connecteur 12 V (pour l'alimentation externe), les entrées RF Sat1 et Sat2 pour le raccordement satellite, un bouton physique On/Off, une sortie HDMI 2.0 et une sortie optique. Plus un lecteur de Smart Card bien sûr.
 

 
Fast-Zapping et quatre enregistrements simultanés
Parmi les fonctionnalités très intéressantes du nouveau Décodeur Canal+, on peut citer la présence de huit tuners. Ces derniers offrent la capacité de procéder à quatre enregistrements de programmes simultanés et, surtout, un mode Fast‑Zapping permettant de changer de chaîne ultra‑rapidement. Attention toutefois, le mode Fast‑Zapping est disponible uniquement via satellite, pas en OTT. Bien sûr, le puissant processeur embarqué (Dual Core 1,5 GHz épaulé par 2  de Ram et 8 Go de mémoire Flash) participe à la réactivité de l'interface du nouveau Décodeur Canal+.
 

 

place_holder
place_holder
place_holder