Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Le regard d'AVCesar

Test du Baladeur Hi-Res Audio NW-A35 de Sony

AVcesar nous propulse dans le son nomade de qualité avec le test de ce baladeur NW-A35 de Sony. Proposé à 179 euros, il obtient 4 étoiles après un test bien poussé comme sait si bien les faire notre partenaire. Ce baladeur a une autonomie max de 45 h, une mémoire de 16 go extensible à 256 Go avec carte micro-sd, et ne pèse que 98 grammes.

 

"Dernier‑né des baladeurs Hi‑Res Audio de Sony, le NW‑A35 se dote, enfin, d’un écran tactile. Ses prédécesseurs, NW‑A25 et NW‑A15, avaient en leur temps opté pour des commandes à touches conventionnelles.

 

Baladeur tactile mais avec boutons de transport

À noter, ce choix du tactile offre aussi à Sony la possibilité d’offrir un encombrement très raisonnable à son petit nouveau tout en conservant un vaste écran et une bonne ergonomie d’utilisation. Sur son flanc droit, un jeu de poussoir a tout de même été conservé. Ces boutons permettent, pour le premier, de mettre le baladeur sous tension puis, pour les autres, d’ajuster « à tâtons » le volume, le saut de plage avant/arrière, ou enfin la mise en pause de la lecture.

 

Aucune télécommande n’étant prévue lors de l’utilisation d’un casque filaire, la présence de poussoirs physiques est pratique pour accéder aux différents réglages sans devoir sortir le baladeur de sa poche, par exemple. Globalement, le design du NW‑A35 est assez réussi. Il se base sur un boîtier en aluminium anodisé au toucher satiné dont l’écran LCD occupe l’essentiel de la surface. Basé sur une dalle IPS 480 x 800 pixels, il dispose d’un bon niveau de contraste et d’une résolution très honnête que le NW‑A35 met à profit pour afficher, entre autres, les jaquettes des œuvres stockées.

 

 

 

Connecteur propriétaire 22 broches Sony VM

Par ailleurs, Sony a choisi de positionner le NW‑A35 en tant qu’entrée de gamme de sa famille de baladeurs Hi‑Res Audio. Un choix qui explique probablement quelques concessions. En premier lieu, dans l’offre de base, le petit baladeur est fourni sans casque. De même, aucune housse de transport ne l’accompagne. Le seul accessoire fourni est son câble USB. Un élément d’ailleurs indispensable puisque Sony a opté, coté Walkman, pour une connectique propriétaire.

 

Au traditionnel port micro‑USB, voire USB‑C, le constructeur a préféré son connecteur 22 broches Sony VM (cf. photo ci‑dessus et ci‑dessous). Certes, il offre la possibilité d’accéder à des données plus complètes qu’un simple port USB et même de disposer directement des signaux audio analogiques. Une option qui peut être intéressante si l’on dispose d’une station d’accueil de la marque, mais est‑ce réellement indispensable à l’époque des enceintes Bluetooth et autres équipements nomades ?

 

 

 

16 Go seulement de mémoire interne mais jusqu'à 256 Go extensible

Il semble que Sony ait également économisé sur la mémoire interne du NW‑A35. Elle est limitée à 16 gigaoctets. Une capacité qui pouvait paraître généreuse à l’époque des MP3 encodés à 128 kb/s, mais qui s’avère être, sur un baladeur dédié à l’audio Hi‑Res, avec le stockage de fichiers aussi divers que Flac, Alac, DSD (jusqu'en 11,2 MHz), PCM ou encore AIFF, rapidement étriquée. Heureusement, pour compenser cette carence, le flanc gauche du NW‑A35 porte un lecteur de cartes micro‑SD (extensible de 256 Go maximum). Il est ainsi possible d’accroître à volonté sa capacité de stockage, voire de disposer de plusieurs cartes, regroupant par exemple différentes œuvres d’un même auteur, comme on le faisait autrefois avec les cassettes, pour éviter l’apparition de listes de titres interminables.

 

 

Concurrence


Proposé à 219 €, le FiiO X3 II a des allures d’iPod de première génération. Lui aussi dispose d’un lecteur de cartes micro‑SD ce qui permet de lui offrir une énorme capacité mémoire de 512 Go. Enfin, son Dac Cirrus Logic CS4398 accepte les fichiers Flac et DSD. 


Pour une qualité Hi‑Res Audio de très haut niveau, le M2 de Shanling accepte même de travailleur en 192 kHz/32 bits en suréchantillonnant les fichiers Flac comme DSD. Si la capacité de sa mémoire interne est assez limitée (8 Go seulement) son lecteur de cartes micro‑SD accepte les cartes jusqu’à 128 gigaoctets. Un baladeur disponible au prix de 249 euros.

 

Avec le MegaMini (249 €), Hifiman propose un baladeur au design sobre et épuré. Son Dac, compatible 192 kHz/24 bits, accepte les fichiers Flac et DSD. Son lecteur de cartes micro‑SD accepte les cartes d’une capacité atteignant 256 gigaoctets."

 

Lire le verdict technique

place_holder
place_holder
place_holder