Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Objets connectés

Boulanger premier supporter de la French Tech

L’enseigne nordiste est aujourd’hui celle qui met le plus en avant les innovations, et principalement l’IOT. Et pour le Noël de la French Tech, elle sélectionne 200  produits issus de 26 start-ups. Ils seront présentés sur son site internet, dans certains de ses magasins et même au sein du nouveau siège social, le Hub.

Que ce soit pendant la semaine de la French Tech (14 au 20 novembre) ou l’opération le Noël de la French tech (décembre) Boulanger va continuer à mettre en avant les produits d’une sélection de 26 start-ups. Et comme ce qui se vend bien au client commence par bien se vendre auprès de son personnel, ces start-ups ont été invitées à présenter leurs produits aux salariés du siège.

Pour rappel, l’enseigne a commencé à s’intéresser aux objets connectés dès 2012. Elle est également l’une des enseignes signataires de la charte dédiée (Internet des Objets : quand la distribution soutient la French Tech). “Boulanger accompagne les starts-up selon leur niveau de maturité. Elles bénéficient d’un RDV privilégié avec un expert, leur permettant d’identifier les incontournables de la distribution et les accompagner dans la réussite : comment définir un positionnement prix, packaging, outil marketing web et magasins, mise en relation…. et surtout donner accès à nos magasins pour test clients et vendeurs avant commercialisation. Nos magasins sont leurs laboratoires” déclare  Daniel Broche, Directeur e-commerce et Innovation chez Boulanger.

 

Une mise en avant en magasins

Et si l’enseigne a créé un portail dédié, un fil twitter (@boulanger #HappyFrenchTech), et met en avant les produits dans ses communications, c’est bien en magasin qu’elle est la plus active. En effet, ces nouveaux produits (près de 200) correspondent aussi à des nouveaux usages. Qu’il faut expliquer et démontrer. 

Des animations dédiées au Noël de la French Tech sont prévues dans une sélection de magasins ( Englos, Paris Beaugrenelle, Paris Opéra, Lyon Cordelier, Toulon, Nantes). Et des espaces de démonstration spécifiques dans les 130 magasins « pour théatraliser les produits » ont été mis en place. “Les Français, en se rendant dans nos magasins, ont pu se rendre compte que la French Tech est une réalité mais aussi de l’intérêt de ces produits.” Précise Daniel Broche.

Chez Boulanger, le référencement des start-up est en hausse de 50% et le chiffre en progression de 30 %. Et si ce marché, celui de l’IOT, est encore plus médiatique que business, il est sans conteste un acteur important de la croissance de la distribution dans les années à venir. Et cela, Boulanger l’a très bien compris.

 

place_holder
place_holder
place_holder