Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Le regard d'AVCesar

Galaxy S7 : le meilleur d’entre tous ?

De tous les smartphones Samsung en tout cas. Le smartphone premium de Samsung, le Galaxy S7, a visiblement convaincu lors de sa sortie, et notamment AVcesar.com, dont nous vous proposons le test. . Mais il faudra attendre la rentrée, et la fin d’année, pour voir si les ventes auront été au rendez-vous. Saluons au passage  la nouvelle version du site de notre partenaire

 

Test du Samsung Galaxy S7 par Alfred Trouvé

« Il y a deux ans, avec le Galaxy S5, Samsung essuyait une vague de critiques négatives sans précédent sur son dernier terminal haut de gamme en date. Ce qui a eu deux conséquences. La première est une baisse significative de ses parts de marché, provoquant sa chute en Chine et laissant à Apple, au niveau mondial, tout le loisir de rattraper une partie de son retard (notamment en fin d’année 2014 avec la sortie de l’iPhone 6S). La seconde est une remise en question progressive de sa stratégie de développement pour évoluer d’un design « pratique » à une ergonomie plus « esthétique », avec l’intégration de matériaux premium. Une évolution qui a démarré doucement avec le Galaxy Alpha et le Galaxy Note Edge, mais qui a été flagrante à partir du Galaxy S6, dont la robe est réalisée en verre et en aluminium.

 Le Galaxy S7 reprend l’essentiel de ces récents codes ergonomiques, ainsi que l’esthétique premium. Le smartphone s’appuie sur un contour métallique qui protège deux plaques de verre minéral. À l’avant la dalle tactile est légèrement surélevée et incurvée sur les bordures (nommée 2.5D dans le jargon). À l’arrière, contrairement au Galaxy S6 qui était totalement plat, le verre est courbé pour offrir au smartphone des lignes plus fluides. Une remarque qui vaut également pour les tranches du smartphone. Et le bloc photographique est moins protubérant, pour un smartphone globalement plus harmonieux. En outre, le Galaxy S7, comme le Galaxy S5, est étanche (certification IP68).

 

 Apparition du Game Launcher

Une harmonie qui n’est pas uniquement matérielle, mais également logicielle. Le smartphone fonctionne sur Android 6.0 Marshmallow, lequel est agrémenté d’une nouvelle version de Touchwiz. Une interface qui gagne, année après année, encore un peu plus en clarté. Cela avait déjà commencé avec le Galaxy S6 et cela continue avec le Galaxy S7. Cette clarté n’est clairement qu’une façade, puisque Samsung a habilement réduit le nombre d’icônes présentes sur les écrans d’accueil et le menu des applications, sans pour autant réduire le nombre de processus accessibles. Une astuce qui offre une (fausse) sensation de légèreté. Outre les changements cosmétiques, Samsung a ajouté une fonction appelée Game Launcher qui adapte les performances du téléphone à certaines applications, notamment les jeux, et offre des services supplémentaires, comme un raccourci pour réaliser une capture d’écran ou enregistrer une partie en arrière‑plan.

 L’écran du Galaxy S7 garde les propriétés techniques de son prédécesseur : d’une taille de 5,1'' (12,95 cm), il affiche les images en résolution Quad HD, 2 560 x 1 440 pixels (577 dpi), l’une des meilleures précisions d'image pour un smartphone à ce jour. La technologie de rétroéclairage est, Samsung oblige, d'obédience Super Amoled, promesse de contraste profond et de couleurs très riches (même si le constructeur coréen a depuis plus d’un an baissé la saturation des couleurs, notamment pour le rouge).

 

Technologie et composants à la pointe…

À l’image de cet écran très qualitatif, le reste des éléments techniques du Galaxy S7 est à la pointe des spécifications et des technologies du moment. Le cœur du smartphone est un Exynos 8890 fabriqué par Samsung. Il est composé d’un processeur Octo Core cadencé jusqu’à 2,3 GHz et d’un processeur graphique ARM Mali‑T880 MP12. Ce dernier est associé à 4 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage interne (avec un port d’extension au format micro‑SDXC) et une batterie de 3 000 mAh. Compatible avec les technologies de chargement rapide et sans‑fil, celle‑ci assure une autonomie supérieure à une journée. Côté photo, nous retrouvons à l’avant un capteur 5 Mpxls avec un objectif 22 mm ouvrant à f/1,7 et à l’arrière un capteur 12 Mpxls rétroéclairé avec objectif 26 mm, ouvrant à f/1,7 également. L’appareil photo est stabilisé et dispose d’un autofocus à détection de phase. Ajoutez à cela la panoplie de connexion habituelle (Wi‑Fi, Bluetooth, GPS, etc.), ainsi qu’un lecteur d’empreinte digitale et un cardiofréquencemètre, comme avec le Galaxy S6.

 Notez qu’il existe aussi une version « Edge » du Galaxy S7 qui se positionne entre le Galaxy S6 Edge et le Galaxy S6 Edge+, puisque l’écran Quad HD mesure 5,5 pouces. Les bords sont toujours incurvés et l’interface Touchwiz dispose d’éléments fonctionnels propres à l’usage de ces bordures, notamment un système pour afficher des « volets » thématiques : notifications, fil d’informations, météo, boussole, calendrier, raccourcis, etc. Hormis la taille d’écran (et donc la résolution) ainsi que la capacité de la batterie, le reste de la fiche technique du S7 Edge est identique à celui du S7 classique.

 

Concurrence

Le Galaxy S7 est un modèle haut de gamme dans sa plus stricte définition. Matériaux premium. Excellente plateforme technique. Écosystème complet. Rares sont les smartphones à en proposer autant. Le principal adversaire du Galaxy S7 est donc l’iPhone 6S d’Apple, un mobile dont Samsung semble avoir pris exemple, non pas en le copiant, mais en adaptant sa stratégie. Cela semble d’ailleurs flagrant au niveau du capteur photo : si le Galaxy S6 disposait d’un appareil photo 16 Mpxls, son successeur se voit offrir un équipement d'une moindre définition, à l'instar du mobile de la firme de Cupertino. Heureusement, Samsung ne tombe pas dans le piège grossier de l’imitation dans lequel d’autres constructeurs ont échoué.

Autres concurrents proches du Galaxy S7, les modèles haut de gamme sous Android. En ce début d’année 2016, trois d’entre eux ont fait parler d’eux : le HTC 10, héritier du One M9, le Sony Xperia X Performance, remplaçant de l’excellent Xperia Z5, et le LG G5, premier smartphone doté d’un design modulaire. Chacun de ces deux smartphones est vendu au même prix que le Galaxy S7 et propose une expérience très qualitative. Sur certains points, HTC et LG font légèrement mieux que Samsung. Sur d’autres, c’est l’inverse. Pour les départager, il vous faudra davantage faire parler vos goûts. D’autres modèles haut de gamme sont attendus pour rivaliser avec le Galaxy S7, notamment chez Motorola.

Enfin, nous ne pourrions vraiment être complets sans évoquer les modèles milieu de gamme premium, positionné entre 400 € et 600 euros. Des smartphones beaucoup moins chers, avec des prestations parfois équivalentes, mais au prix de quelques petites concessions, au niveau technique, commercial ou du service après‑vente. Nous pensons à Meizu, avec le Pro 6, à Huawei, avec le P9, ou encore à Honor, avec son tout récent V8. Ce sont trois smartphones bien lotis et moins onéreux que les grandes marques internationales.

 

Lire le verdict technique complet sur AVcesar.com....

place_holder
place_holder
place_holder