Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

MedPi 2016

MedPi Prix Innovation 2016 : maison techno et écrans connectés

Près de 200 produits ont été soumis au jury cette année, et ils ont été dix-huit à recevoir un prix de l’Innovation.  Après des centaines d’heures de tests réalisés par lessept membres du jury présidé par Stéphane Kauffmann, dix-huit produits ont été retenus selon des critères bien définis : chaque appareil présenté devait présenter un caractère novateur évident, que ce soit dans son usage, sa technologie, son design ou sa fabrication et être commercialisés au cours de l’année 2016.

 

 

 

Catégorie maison techno

 

1er prix pour le Awox Smart Pebble

 

Avis du jury

Cet interrupteur d'un nouveau genre, aurait pu concourir dans la catégorie « bel objet » tant son allure est élégante et moderne. Une sorte de magie se dégage de ce bouton révolutionnaire. Alors que le petit galet est juste aimanté sur son support, une simple rotation et le variateur de lumière est enclenché. Un appui bref et la lampe s'allume ou s'éteint comme par enchantement. Un double clic et l'éclairage passe du blanc à la couleur. En dégageant le galet de son support aimanté, ce sont alors les mouvements haut/bas qui règlent l'intensité lumineuse et gauche/droite qui déterminent la couleur. Pour atténuer la luminosité en mode nuit, il suffit de retourner le galet sur le dos ! L'installation de l'application offre la gestion de groupes d'ampoules en complément du pilotage individuel des lampes. Alors oui, gérer son éclairage peut être ludique, à l'aide d'un bel objet bourré de technologie, au service de la lumière.

 

2ème prix pour Smart&Blue Hydrao

 

Avis du jury

Une idée simple pour un vrai produit écoresponsable ! 30 secondes pour remplacer son ancien pommeau par cette douchette et voilà le produit prêt à fonctionner. 80 litres, c’est la quantité d’eau moyenne utilisée pour une douche, mais c’est bien sûr impossible à estimer pendant la douche ! Avec Hydrao, cela devient un jeu, il suffit de scruter le changement de couleur pour éviter d’atteindre le seuil fatidique, fermer naturellement le robinet pendant que l’on se savonne, et finalement réaliser des économies de façon ludique. Bien entendu, si l’eau est coupée, le pommeau mémorise pendant 3 minutes la quantité d’eau utilisée depuis le début de la douche et reprend là où la mesure s’était arrêtée. Lorsque les données sont transférées au smartphone, le constat devient évident, l’investissement va être vite rentabilisé. Ce produit français est un des rares à faire rimer simplicité d’installation et d’utilisation avec économie et écologie.

 

 

3ème prix pour le Concierge lobby

 

 

Avis du jury

S’il paraît d’une simplicité enfantine (on appuie sur le bouton pour gérer plusieurs équipements domotiques), le Concierge Lobby nécessite un minimum de paramétrage. Cette opération est facilitée par les questions que pose l’application, par exemple « voulez-vous fermer les volets en cas d’orage ? » ou « souhaitez-vous être alerté si une plante verte manque d’eau ? ». L’efficacité du système dépend donc des réponses à ces questions, mais aussi de l’interaction entre les différents équipements. Pour l’instant, le Concierge Lobby fonctionne avec le thermostat Netatmo, la sonde Flower Power de Parrot, les ampoules Philips Hue et d’autres produits devraient s’ajouter bientôt à la liste. Il est relié en permanence à des serveurs qui lui fournissent des données sur la météo et le trafic routier. Grâce à ces informations, il peut déclencher des actions sur certains équipements. Contrepartie de la simplicité, un usage assez limité. On ne peut déclencher au maximum que deux scénarios prédéfinis. Il faudra donc bien choisir si le Concierge sera destiné à gérer les équipements au réveil, en cas d’absence, au retour à la maison, au moment du coucher ou en cas d’intempéries.

 

Catégorie écrans connectés

 

1er prix pour le HP Envy Curved All-in-One 34

 

Avis du jury

Cet ordinateur est une belle innovation dans le monde des tout-en-un grâce à son écran courbe qui lui procure en plus un design très original. A la différence des dalles plates traditionnelles, l'immersion est meilleure, notamment pour regarder des films ou de photos. En outre, l'écran profite d'un traitement antireflet et surtout d'une très haute résolution dite QHD, soit 3 440 x 1 440 pixels. Cela permet d'ouvrir plusieurs applications côte à côte comme un traitement de texte, un navigateur Internet et le logiciel de messagerie. La qualité de l'écran est excellente avec un bon contraste et des couleurs bien respectées. Le son produit par le système est également de bonne facture même si les basses manquent un peu de profondeur. HP n'a pas non plus lésiné sur les composants. La dernière génération de processeur Intel Core i7 associée à la puce graphique Nvidia GeForce GTX 960 et un SSD forment un ensemble équilibré et performant. Il est ainsi possible de faire fonctionner sans encombre les derniers jeux sortis. Enfin, la connectique est pléthorique avec une entrée HDMI qui permet de connecter une console de jeu pour profiter de l'écran incurvé. Si l'écran incurvé demeure contestable en termes de bénéfices sur un téléviseur, il est évident sur un ordinateur de bureau. Comme l'utilisateur est proche, la sensation d‘immersion est vraiment renforcée, ce à quoi s'ajoute encore l'image très large. C'est idéal pour les films en 21/9 et pour les jeux vidéo qui deviennent plus spectaculaires.

 

2ème prix pour l’Alcatel Idol 4S

Avis du jury

Sans révolutionner le genre, il s’agit toujours d’insérer un smartphone muni d’applications spécifiques pour évoluer dans un univers en réalité virtuelle, ce pack offre l’essentiel pour se familiariser avec cette pratique. Les deux boutons de navigation, situés en dessous du casque, répondent bien. La qualité est dans la lignée de ce type de casques qui utilisent l’écran du smartphone. Comme celui de l’Idol 4S est excellent, c’est déjà un gage de qualité. Il est également louable qu’Alcatel ait prévu un univers applicatif propre avec du contenu et on pourra donc profiter de la VR dès la sortie du carton. A signaler que l’ensemble est également compatible avec les applications de vidéo 360, notamment YouTube. Le résultat est d’ailleurs spectaculaire. Pour le reste, on retrouve les mêmes qualités et défauts des systèmes analogues, les porteurs de lunettes risquent de souffrir en portant ce casque. Déjà en tant que smartphone seul, l’Idol 4S convainc vraiment et propose de nombreuses innovations qui facilitent la vie mais l’idée d’une association avec un casque de réalité virtuelle sans surcoût donne un aspect ludique au téléphone et devrait contribuer à démocratiser la VR.

 

3ème prix pour les recon Jet

 

Avis du jury

Si les écrans déportés commencent à se développer, ils fonctionnent la plupart du temps en complément d’un autre appareil. Dans le cas des Recon Jet tout est intégré aux lunettes ce qui représente une vraie performance même si on pourrait imaginer un modèle avec carte SSIM pour recevoir ses appels ou SMS sans son smartphone. Très simples à utiliser grâce à une zone tactile et à des boutons de validation, les Recon Jet sont toute de même à réserver à ceux qui ne portent pas de lunettes de vue ou utilisent des lentilles de contact. Les autres pourront devenir des « cyber athlètes » mais seulement après une période d’adaptation car la présence d’un écran dans le champ de vison peut être assez perturbante au début. Les informations fournies sont très nombreuses mais seront surtout utiles à des sportifs déjà engagés. Pouvoir prendre des photos et enregistrer des vidéos est amusant et ludique mais finalement pas très utile au quotidien.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder