Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Résultats financiers

En attendant la Fnac, Darty dévoile de bons résultats

« Croissance du chiffre d'affaires et des résultats, contribution positive des initiatives  de croissance et forte réduction de l’endettement financier »Ce résumé tel qu’il est écrit dans le communiqué des résultats du premier semestre de l’exercice 2015/2016 démontre que Darty va sans doute être une bonne affaire pour la Fnac. En attendant la reprise officielle et définitive, attendue au mieux en juin 2016, au pire en fin 2016, la GSS continue sur sa lancée, et avec les mêmes équipes…

Darty annonce une croissance du chiffre d’affaires (1) à surface égale au 2ème trimestre de 4,7% en France et de 2,5% pour le Groupe. Les explications se trouvent notamment dans le succès des soldes d'été et de l’opération rentrée, les gains de parts de marché en France et en Belgique .Le résultat opérationnel courant en est en hausse de 36% pour le groupe à 36,1 millions d'euros (2015 : 26,4 millions d'euros).

L’ouverture de 13 magasins franchisés porte le total à 56 magasins. L’offre cuisine a été implantée dans 11 magasins supplémentaires. Au total, 82 magasins proposent un corner cuisine, et les ventes sont en progression de plus de 30%. SQuant à Mistergoodeal.com, le groupe annonce un retour à l’équilibre.

Pour le Président du Conseil d’administration, Alan Parker, « Les performances du premier semestre sont très satisfaisantes, notre plan stratégique à trois ans « Nouvelle Confiance » a permis d’obtenir de bons résultats. Nous avons élaboré un nouveau plan « Confiance 4.0 », pour assurer la croissance future en capitalisant sur notre position de leader, la force de nos marques, l’amélioration de notre offre de services et, en développant la franchise dans de nouvelles zones de chalandise. Le 20 novembre, la Fnac a lancé une offre pré conditionnelle sur Darty mais, jusqu’à ce que cette offre soit réalisée nous restons totalement engagés dans notre stratégie et dans la poursuite du développement du groupe.»

Régis Schultz, Directeur général, ajoute : « Nous avons fait un bon début d’année avec des gains de parts de marché, une amélioration significative des bénéfices et une réduction importante de la dette nette.  Nos initiatives de croissance -la franchise, le développement de l’offre cuisine et Mistergooddeal.com- progressent et donnent de bons résultats. Nous continuons à innover dans la digitalisation et à améliorer notre offre de services avec la livraison/installation le jour même ou le lendemain pour le gros électroménager en France et, le lancement d’une place de marché dédiée au service.  Les ventes se sont bien tenues ces dernières semaines malgré les évènements survenus en France et en Belgique et, nous sommes bien préparés pour les périodes de fêtes.»

 

Principaux éléments financiers du premier semestre de l’exercice 2015-2016 clos le 31 octobre 2015 (2)

• Croissance du chiffre d'affaires du Groupe de 1,2 % à 1 664,5 millions d'euros (2015 : 1 644,4 millions d'euros). Croissance du chiffre d'affaires du groupe à surface égale de 1,1% (2015 : recul de 1,2%)

• Hausse du résultat opérationnel courant (3) (ROC) du groupe de 36% à 36,1 millions d'euros (2015 : ROC de 26,4 millions d'euros). Augmentation de 51% du ROC en France, comprenant 8 millions d'euros de plus value de cessions immobilières (2015 : nul) et, croissance du ROC en Belgique. Augmentation des pertes aux Pays-Bas en raison de perturbations liées à la mise en place d'un nouveau système informatique.

• Éléments exceptionnels de 12,6 millions d'euros (2015 : 4,1 millions d'euros) principalement dus à des réorganisations en France et aux couts induits par les pertubations liées au changement du système informatique aux Pays-Bas.

• Résultat opérationnel en hausse à 22,0 millions d’euros (2015 : 21,1 millions d’euros)

• Résultat net de 1,9 millions d'euros (2015 : 0,8 million d'euros).

• Hausse de 71% du résultat ajusté avant impôts4 à 24,3 millions d'euros (2015 : 14,2 millions d'euros). Bénéfice ajusté par action de 2,5 centimes (2015 : 1,1 centime).

• Dette nette de 194,9 millions d'euros (dette nette de 287,2 millions d'euros au 31 octobre 2014) avec un flux de trésorerie net, incluant les activités non poursuivies, positif de 28,9 millions d'euros (négatif de 102,0 millions d'euros en 2015).

• Le Conseil d’administration recommande un dividende intermédiaire inchangé de 0,875 cent, à verser le 30 mars 2016.

 

Offre de Groupe Fnac S.A. (« Fnac »)

• Les Conseils d’administration de Darty et Fnac ont annoncé, le 20 novembre 2015, un accord sur les conditions d'une offre pré conditionnelle faite par la Fnac à Darty, incluant :

- 1 action Fnac pour 37 actions Darty. Alternative partielle en numéraire pouvant atteindre jusqu’à 66,7 millions de livres sterling.

- Par rapport au cours de clôture de 55,6 euros de l’action Fnac le 19 novembre, cela représente:

Une valeur de 105 pence par action Darty, et

Une prime de 33% sur le cours de clôture de 81,0 pence le 29 septembre ;

-Par rapport au cours de clôture de 60,4 € de l’action Fnac le 5 novembre 2015 (correspondant au dernier jour ouvré avant la date de l'accord sur les principales conditions de l'offre), cela représente :

Une valeur de 116 pence par action Darty, et

Une prime de 47% sur le cours de clôture de 81,0 pence le 29 septembre

-Les actionnaires de Darty détiendraient près de 46% de l’entité combinée, hors incidence de l’alternative partielle en numéraire ;

-Les actionnaires de Darty pourront percevoir les futurs dividendes dans le cours normal des activités d’ici la réalisation de l’opération envisagée ; et

-Si les autorisations des autorités de la concurrence sont obtenues en Phase I, l’opération serait réalisée vers mi 2016. Si une Phase II était ouverte, la clôture de l’opération envisagée aurait lieu au quatrième trimestre 2016.

 

 

1 Comprend les magasins ouverts sur une année pleine. Les magasins agrandis ou qui ont été totalement rénovés sont exclus. Les ventes en ligne, hors Mistergoodeal, sont comprises.

2 Hors résultats des activités non poursuivies, sauf indication contraire

3 Représente le résultat opérationnel total avant quote part des joint ventures, intérêts des associés, impôt sur les sociétés, gains sur cession d’actifs disponibles à la vente, coûts du régime des retraites des activités abandonnées au Royaume-Uni, éléments exceptionnels et amortissements et dépréciation des actifs incorporels relatifs aux acquisitions.

4 Represente le résultat opérationnel courant moins les charges financières hors intérêts nets des régimes de retraite

 

 

place_holder
place_holder
place_holder