Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Connaitre le Consommateur

Domotique : comment les Français la conçoivent-ils ?

A l’occasion des  Journées Nationales de la Domotique, qui se sont déroulées du 16 au 29 novembre en France, Promotelec a dévoilé les résultats de sa 3ème enquête annuelle " Les Français et la domotique " réalisée par l'institut de sondage Ipsos, avec l'analyse du sociologue Yankel Fijalkow. Importance du haut débit dans l’engouement pour les maisons automatisées, des motivations différentes selon les âges, voici les résultats principaux de cette enquête…

 

Les 16,5 millions de propriétaires occupants en France modifient leurs modes de vie et ont aujourd'hui de nouvelles préoccupations et priorités. L'association Promotelec dresse donc un état des lieux de l'évolution de l'intérêt des Français pour la domotique.

Une forte évolution positive de l'image de la domotique chez les propriétaires

De plus en plus de propriétaires s'intéressent à la domotique, notamment pour piloter et programmer son logement en fonction de leurs besoins. Alors qu'en 2013 20% des propriétaires n'étaient pas du tout d'accord avec l'idée que l'avenir était à la maison automatisée, ils ne sont plus aujourd'hui que 8%. En parrallèle, quand 47% s'accordaient à cette idée en 2013, ils sont aujourd'hui 58% à le penser, soit 10 points de plus qu'il y a deux ans.

Les principales motivations pour s'équiper en domotique ?

- Utiliser le très haut débit (25%),

- Adapter le logement au vieillissement (13%),

- Mieux chauffer l'hiver (13%),

- Climatiser le logement l'été (11%).

 

Ces intentions sont en cohérence avec les usages des propriétaires tout à fait prêts ou utilisant déjà la domotique chez eux :

- 59% d'entre eux pour l'utilisation du très haut débit,

- 39% pour mieux se chauffer,

- 36% pour piloter et programmer leur chauffage,

- 35% pour climatiser le logement pour l'été.

 

Cependant, des disparités entre générations se dessinent 

 

Un décalage entre les 18-39 ans et les seniors (70 ans et plus)

Dans le détail, ce sont les 18-39 ans qui sont le plus convaincus en matière de maison automatisée (68%), contre 55% des 70 ans et plus. Pour programmer et piloter son chauffage, cette génération qui utilise déjà la domotique ou qui est prête à le faire représente 60% des propriétaires, contre 45% seulement des 70 ans et plus. Même si les foyers de propriétaires aux revenus supérieurs à 4 500 € (59%) sont encore les plus sensibles à cet investissement, le déploiement s'élargit à ceux dont les revenus sont situés entre 1 700 et 2 000 € et entre 3 000 et 4 500 €, puisqu'ils représentent chacun 53%.

Plus précisément, piloter l'éclairage, les portes fenêtres et volets pour éviter les accidents domestiques font partie des besoins ou habitudes des 18-39 ans (46% vs. 32% des 70 ans et plus) et des couples avec enfants (45%).

Par ailleurs, pour 50% des 18-39 ans, l'autre besoin en domotique réside dans l'information et les alertes reçues à l'extérieur du logement permettant d'assurer la sécurité du logement.

 

La domotique, une solution clé pour le maintien à domicile

33% des propriétaires sont aujourd'hui satisfaits de l'adaptation de leur logement au vieillissement et au handicap. Cependant, 48% se déclarent prêts à investir dans des équipements pour adapter leur logement afin d'y vivre plus longtemps. Et 11% seraient prêts à réaliser des travaux dans le cadre de ce maintien à domicile.

Le vieillissement grandissant de la population amène les propriétaires à repenser leur logement, pour eux-mêmes mais aussi leur entourage proche. Mais il dépend de la perception du vieillissement.

Par ailleurs, aujourd'hui 9% des ménages hébergent au moins une personne âgée ou handicapée et 67% des propriétaires sont prêts à maintenir une personne âgée chez elle via l'installation de solutions domotiques.

Selon les personnes âgées de 70 ans et plus interrogées [1], la domotique représente :

- un moyen de se rassurer et de rassurer leurs proches,

- un outil permettant de rester autonome et inscrit dans la modernité,

- une installation conditionnée pour une éventuelle dépendance qui reste toutefois incertaine.

 

L'utilité de la domotique pour gérer ses dépenses énergétiques reconnue

Les propriétaires sont de plus en plus attentifs et acteurs dans la gestion de leur consommation et de leurs dépenses énergétiques. Concrètement, 42% réduisent à la fois la température, la durée de chauffage, l'usage des bains et des équipements de cuisine et d'entretien.

Pour exemple, 15% des ménages s'imposent des restrictions sur le chauffage contre 5% en 2013.

Un accès à leur consommation quotidienne : Les 3 premières informations souhaitées pour mieux comprendre leurs consommations sont celles sur le chauffage (47%), l'eau (31%) et les équipements ménagers (23%).

Ils sont d'ailleurs 44% à considérer qu'il est très ou plutôt important de disposer d'un écran fixe ou mobile, contre. 36% en 2014.

Enquête réalisée par l'institut de sondage Ipsos auprès d'un échantillon représentatif de 1 086 propriétaires occupants.

Le questionnaire d'une durée moyenne de 35 minutes a été administré par internet via le panel Ipsos. La représentativité de l'échantillon est assurée grâce à la méthode des quotas appliquée aux variables de sexe, d'âge, de profession de la personne référente du ménage, de région, de taille du foyer et de type de logement.
On compte 16,5 millions de propriétaires occupants dans l'Hexagone (estimation 2012, d'après les chiffres officiels des Comptes du logement, décembre 2012).
[1] Observatoire Promotelec : enquête qualitative réalisée en octobre 2014 par le Credoc auprès de 20 propriétaires occupants de plus de 70 ans.

 

place_holder
place_holder
place_holder