Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Résultats financiers

Groupe Seb : un troisième trimestre en hausse de 9,7%

En tant que leader du petit électroménager, le groupe Seb est en quelque sorte l’appareil de mesure de la santé de ce marché. Et la publication de ses résultats est de ce fait très attendue. Et les nouvelles sont bonnes si l’on en croit le groupe.    Les ventes du 3e trimestre s’établissent à 1 127 M€, en progression de 9,7 %, et le chiffre d’affaires sur les 9 premiers mois s’élève à 3 240 M€, en augmentation de 13,5 %. Et en France, les ventes sont également bonnes, tout comme les perspectives en fin d’année. Détails…

 

 

Les ventes du 3e trimestre s’établissent à 1 127 M€, en progression de 9,7 %incluant une croissance organique de 7,8 %, un effet devises de + 1,2 % (+12 M€) et un effet périmètre de + 0,7 % (+ 7 M€) dû à l’intégration, à partir du 1er septembre, d’OBH Nordica.

 

 

Le chiffre d’affaires sur les 9 premiers mois s’élève à 3 240 M€, en augmentation de 13,5 %. La croissance organique, de 8,4 %, est nourrie par toutes les catégories de produits et toutes les régions. Elle s’appuie aussi bien sur les marchés matures (+ 7 %) que sur les émergents (+ 10 %).

Ces ventes bénéficient d’un effet devises favorable de 139 M€ à fin septembre, avec un effet limité sur le 3e trimestre du fait de la dépréciation de plusieurs devises émergentes pendant l’été qui a atténué l’impact positif de la robustesse du dollar et du yuan.

 

La France reste un marché porteur

Le marché français du petit équipement domestique est resté globalement porteur, tant en petit électroménager, tiré essentiellement par les aspirateurs et la cuisson électrique, qu’en articles culinaires, où la tendance s’est toutefois modérée au cours de l’été après un 1er semestre très vigoureux.

Dans ce contexte, le Groupe a réalisé au 3e trimestre une progression de ses ventes de 3,3 %, signant son 9e trimestre consécutif de croissance.  De façon transversale, le groupe souligne le développement « très robuste et continu » des ventes en ligne.

 

Optimisme pour la fin d’année

Le Groupe SEB table pour le 4e trimestre sur une dynamique de ventes qui devrait rester ferme, sur un historique 2014 déjà très soutenu. Il poursuivra l’activation de ses principaux leviers de croissance rentable et intensifiera sur la fin de l’année ses investissements en moyens moteurs, notamment en publicité et marketing opérationnel.

A l’issue de ces 9 premiers mois de grande qualité et compte-tenu de ces anticipations pour le 4e trimestre, le Groupe revoit légèrement à la hausse ses objectifs 2015, visant 

- une croissance organique des ventes autour de 7 % ;

- une progression du ROPA à taux de change et périmètre constants significativement supérieure à 30 %. Sur la base d’un effet devises aujourd’hui estimé entre - 90 et - 100 M€, le ROPA publié 2015 devrait sensiblement dépasser 400 M€.

 

*tcpc : taux de change et périmètre constants

 

place_holder
place_holder
place_holder