Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

E-commerce

Commerce électronique : les effectifs augmentent chez les enseignes et les marques

Entre 2004 et 2006, ce sont surtout les sites pures-players du e-commerce, engagés dans la course à la part de marché qui ont dynamisé le recrutement et l’emploi dans ce secteur. Mais depuis 2007, c’est chez les nouveaux acteurs (enseignes de la grande distribution, marques…) que les effectifs augmentent le plus vite. Mais la pénurie de profils très spécialisés pourrait retarder la réalisation de certains projets…

 

En 2007, le commerce électronique occupe plus de 20 000 emplois directs, hors intérimaires et commerçants indépendants et hors emplois indirects. Plus globalement, la vente à distance et le commerce électronique représentent plus de 80 000 emplois directs et induits.

Selon la dernière étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et l’institut d’études Benchmark Group, la croissance des ventes en ligne (+34 % en 2007), portée par la forte progression du nombre d’acheteurs et l’arrivée de nouveaux acteurs dans la vente en ligne, a permis de maintenir la création d’emploi dans le secteur à un rythme soutenu.

Les effectifs augmentent le plus vite chez les enseignes et les marques

Entre 2004 et 2006, le marché de l’emploi dans le commerce électronique a fortement bénéficié de la politique de recrutement des sites internet spécialistes de la vente en ligne («pure-players»), engagés dans une stratégie de conquête offensive des parts de marché. Aujourd’hui, ces sites continuent de jouer un rôle moteur dans la création d’emploi. Toutefois, l’étude montre que c’est chez les nouveaux acteurs (enseignes de la grande distribution, marques…) que les effectifs augmentent le plus vite depuis 2007.

Les effectifs devraient continuer d’augmenter en 2008 et 2009

Les créations d’emplois devraient se poursuivre au cours des deux prochaines années. Selon l’étude, l’emploi devrait progresser de 12 % en 2008, et 10 % en 2009. En moyenne, on estime que sur la période 2006-2009, chaque point de croissance dans le e-commerce se traduit par un demi-point de croissance dans l’emploi.

 

Moins de recrutements en logistique, mais de fortes tensions sur le marché des développeurs Web

Les emplois liés à la «logistique/production» (gestion des stocks, préparation des commandes, transport…) pèsent 42 % du total des emplois des sociétés d’e-commerce. La part de ces emplois varie cependant en fonction du type d’activité. Plus les entreprises ont des contraintes fortes en matière de rapidité de livraison (biens périssables, produits frais…), plus la part des emplois dédiés aux opérations logistiques est importante.

Par ailleurs, et conformément aux prévisions[1], les efforts de rationalisation des effectifs dédiés aux opérations «logistique/production» au cours de ces deux dernières années ont eu pour effet de ralentir le rythme de progression de ces effectifs.

Vers une pénurie de certains profils ?

Selon l’étude, d’importantes difficultés apparaissent aujourd’hui sur le marché des profils très spécialisés dans le domaine informatique : data mining, développeurs Web (php, java, J2EE, spécialistes des interfaces riches…), et des responsables de projets informatique avec une expertise «marketing/e-business». Cette « pénurie » aurait pour effet, dans certains cas, de créer des retards sur la réalisation de projets informatiques et de contraindre certaines entreprises à revoir leurs ambitions de développement à la baisse.

place_holder
place_holder
place_holder