Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Tribune libre

Le succès continu de Facebook requiert une approche multicanale

Le Mobile continue à être une source de croissance majeure pour Facebook  avec 1,189 milliard d’utilisateurs (1) qui se sont déjà connectés depuis leurs mobiles cette année (21 millions en France). Véronique Bergeot, Vice President « Social » chez Marin Software et cofondatrice de SocialMoov, revient sur la réussite de Facebook et ses défis à l’avenir.

L’explosion de l’utilisation du mobile a encouragé les annonceurs à diriger plus d’investissements dans cette direction. A travers les campagnes des clients de Marin Software, on observe que les campagnes mobiles comptent pour plus de la moitié des dépenses en matière de publicité sur les réseaux sociaux (55%) (2).

Il n’est pas surprenant que les annonceurs décident d’investir dans les publicités mobiles sur les réseaux sociaux. 62% des clics sur des publicités dites « sociales » proviennent de smartphones et de tablettes.

Facebook a renforcé son approche en matière d’engagement sur le mobile avec l’introduction des publicités « produits dynamiques » qui permettent aux annonceurs d’assurer la promotion des produits pertinents pour les consommateurs qui naviguent sur un catalogue complet de produits sur leurs sites web et leurs applications mobiles. Cette fonctionnalité a déjà eu un impact positif sur les taux de conversion (CTR) tout en réduisant les coûts par leads (CPA).

Cependant le succès du mobile ne signifie pas que les annonceurs doivent ignorer l’influence que les publicités sur les réseaux sociaux jouent sur ordinateur (desktop).

Bien qu’ils attirent aujourd’hui moins de trafic que les appareils mobiles, plus de clics sont convertis sur ordinateurs. Les experts marketing réalisent qu’ils doivent investir à la fois sur les deux devices même si le mobile continue à dépasser les ordinateurs sur certains aspects. A l’heure actuelle, les consommateurs interagissent d’abord avec le message d’une marque sur Facebook mais sont plus enclins à acheter un produit par le biais d’un moteur de recherches.

Relier ce qu’un annonceur a appris d’un consommateur qui naviguait sur Facebook et l’utiliser quand ce consommateur est prêt à acheter depuis un moteur de recherche peut être une combinaison puissante.

Les données Marin Software montrent que les individus qui cliquent à la fois sur des annonces sur le Search et sur le Social contribuent environ deux fois plus au revenu par clic que ceux qui ont seulement cliqué sur une annonce Search.

Il serait intéressant de suivre si cet équilibre évolue avec la monétisation d’autres applications de Facebook telles que WhatsApp, Instagram et Messenger. »

1 Source : Facebook

2 « La Publicité sur Mobile dans le Monde : Rapport Annuel 2015 de Marin Software»:

 

place_holder
place_holder
place_holder