Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Connaitre le Consommateur

Le Big Data peut-il préserver la marge de la distribution ?

C’est en tout cas ce que pense Dan Wagner, Fondateur de Powa Technologies, qui considère que le Big Data peut aider la distribution à ne pas rester cantonnée dans une guerre des prix perpétuelle pour capter les clients. Parallèlement, la Fnac elle aussi pense que l Big Data peut l’aider à continuer son redressement.

Mais avant de commencer, une petite définition du Big Data. Il s’agit avant tout de la manière dont nous collectons et analysons toutes les données recueillies depuis l’avènement du numérique. En clair, c’est la version moderne du « : moi mes clients je les connais par cœur » sauf que là, on ne se base pas sur une impression mais sur des quantités de renseignements pris sur le comportement d’achat des consommateurs.

Une solution pour restaurer les marges

Cela peut faire peur mais il ne s’agit rien d’autre que d’utiliser et d’observer nos amis les consommateurs.  Pour Dan Wagner, Fondateur de l’entreprise Powa Technologies,  les acteurs de la distribution doivent arrêter la guerre des prix, et se concentrer sur les besoins réels de leurs clients. Sinon leurs marges disparaîtront totalement.

Il analyse ainsi la situation : « Une stratégie de vente efficace se construit à partir de la compréhension du client et de ses besoins. Pourtant, le secteur continue à mener une guerre des prix dévastatrice. Les enseignes ont du mal à sortir de cette guerre, et à développer une stratégie de collecte et d’analyse des données indispensable au développement d’une meilleure connaissance client à l’échelle individuelle. Pour ce qui est des données, les e-commerçants ont un énorme avantage : ils peuvent enregistrer toutes les actions de leurs clients sur leur site internet. Les enseignes ‘physiques’ sont incapables de faire de même pour le moment, et doivent se contenter des données lacunaires récoltées par les cartes de fidélité. »

Il propose donc aux  enseignes  de nouvelles manières d’interagir en magasin, via un smartphone, et de  récupérer l’attention des consommateurs connectés et collecter de précieuses données sur leur comportement. Il a donc créé Powa Tag , un système élaboré qui permet à la distribution physique de réussir à exploiter leur big data.

La Fnac se lance dans le prédictif

Le big Data peut analyser mais aussi prévoir. C’est ce que révèle un article très intéressant de l’Atelier BNP Paribas avec comme cas d’école un distributeur que l’on connaît bien : la Fnac. L’enseigne a développé un partenariat avec la start-up Tinyclues pour exploiter les données recueillies auprès de ses 20 millions de clients. L’objectif est, comme le détaille l’article, d’optimiser les campagnes marketing en ciblant précisément à qui ‘lon doit faire des offres, et quelles seront ces offres.

De Netflix à Deezer, tout aujourd’hui se tourne vers la proposition personnalisée en fonction de nos goûts. Et il est normal que cela touche le monde de la distribution. Certains penseront toutefois que l’intuition est , et doit rester, la qualité la plus humaine…

place_holder
place_holder
place_holder