Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

E-commerce

Electroménager, EGP et High Tech : 19% des ventes sur Internet

Lave-linge, APN, TV, grille-pains… Tous ces produits connaissent une croissance significative de leurs ventes via le canal internet. GFK, le spécialiste des données sur le marché des biens techniques, a présenté pour la FEVAD une analyse de la distribution de ce marché. Premier chiffre essentiel : quasiment 1 produit sur 5 est aujourd’hui vendu sur Internet. Et, excepté la photo/vidéo, la croissance est présente sur Internet dans toutes les familles de produits.

 

GfK et la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance) dressent un bilan du E-commerce en France à fin septembre 2014 sur les Biens d’Equipement de la Maison et Culturels. Selon l’institut d’études, le E-commerce poursuit sa forte croissance et devrait atteindre les 19% du chiffre d’affaires total des biens d’équipement de la maison cette l’année.

Les ventes de Biens d’Equipement de la Maison sur internet en hausse de +6% depuis le début de l’année

A fin septembre 2014, les ventes de Biens d’Equipement de la Maison sur Internet (Gros et Petit Electroménager, Télécom, Electronique Grand Public, Photo, Micro-Informatique) ont dépassé les 2,7 milliards d’Euros avec une croissance toujours largement positive de +6%. Cette croissance reste aussi dynamique que l’année précédente alors même que les ventes en magasins se contractent toujours (-1,4%). Internet gagne ainsi 1,5 point de part de marché au troisième trimestre 2014, atteignant désormais 19% du marché des biens d’équipement. A ce rythme, le e-commerce devrait établir un nouveau record et frôler les 20% sur le dernier trimestre de 2014.

 

La part de marché d’internet sur les biens d’équipement continue de progresser

Cette croissance ralentit légèrement par rapport au rythme des dernières années mais il est intéressant d’observer les performances des différents univers de produits pour comprendre cette situation.

Les 2 secteurs les plus dynamiques sont les Télécoms et le Petit Electroménager, avec respectivement +25% et +10% de croissance du chiffre d’affaires. Pour les Télécoms la croissance sur internet est proche du total marché grâce toujours à une belle progression des ventes de smartphones vendus « nus » mais aussi du fait d’un rattrapage sur l’univers des accessoires.Le Petit Electroménager s’offre quant à lui une croissance forte relativement aux performances du marché global qui profite à toutes ses familles, et en particulier aux produits du confort de la maison et aux appareils de cuisine.

Internet génère de la croissance sur tous les univers de produits en 2014 excepté la Photo/Vidéo, qui souffre d’une décroissance de la demande liée à une profonde mutation des usages.

L’Electronique Grand Public renoue avec la croissance sur Internet (+1%) grâce à une belle saison « Coupe du Monde de football » et malgré une offre plus limitée sur les grands écrans en UHD (Ultra Haute Définition) par rapport aux magasins physiques.

Pour la Micro-informatique l’année 2014 aura été un bon cru : le secteur représente toujours le chiffre d’affaires le plus important sur Internet et a connu une belle croissance (+6% vs +4% à la même date l’année dernière). Mais cette année encore la vente en ligne capte l’intégralité de la croissance car les ventes en magasins reculent toujours (-5%).

En Gros Electroménager également la croissance est uniquement portée par les ventes sur Internet : +8% de croissance depuis le début de l’année alors que le chiffre d’affaires des magasins physique est stable par rapport à l’année précédente.

Le dernier kilomètre : un enjeu crucial vis-à-vis des consommateurs, pour lequel les enseignes redoublent d’imagination

Les enseignes Internet « Pure Players » comme les « Click & Mortars » ont multiplié les initiatives afin d’offrir des services toujours plus innovants autour de la livraison ou la mise à disposition des produits achetés en ligne ; mode de retrait, partenariat avec des réseaux de magasins physiques (appartenant au réseau de l’enseigne ou non !), livraison express, abonnement annuel pour des livraisons illimités… Autant d’offres de services que les sites développent de plus en plus pour offrir une réelle satisfaction aux consommateurs, jusqu’au bout de l’expérience d’achat. « Les écarts de prix sur Internet sont tels qu’il est primordial pour les sites marchands de se différencier par les services, au premier rang desquels figure le mode et le délai de livraison » précise Matthieu Cortesse, Directeur de Clientèle chez GfK.

 

Le potentiel de croissance pour la vente de biens d’équipement de la maison sur internet demeure important

2014 restera donc une nouvelle fois une belle année de croissance pour le E-commerce au sein de l’univers des Biens d’Equipement de la Maison, dans un contexte de décroissance continue du chiffre d’affaires par ailleurs. Ce canal de distribution multiplie les innovations en termes de services afin de satisfaire toujours mieux les consommateurs, du choix des produits jusqu’à la livraison en passant bien entendu par le prix ; ces initiatives logistiques ainsi que la perspective de croissance encore compliquée en 2015 au global pour les Biens d’Equipement de la Maison, laissent présager d’une perspective de croissance certaine pour le E-commerce encore dans les prochains mois.

 

Quels seront les produits stars de Noël 2014 sur Internet ?

Le High-tech restera au rendez-vous des best sellers à Noël sur Internet en 2014 ainsi que quelques produits culinaires ou proches de l’univers « Jeux & jouets » pour enfants. Ainsi, les grandes tailles d’écran TV en UHD ou les smartphones à grand écran devraient encore une fois trouver une bonne place parmi les cadeaux à glisser sous le sapin. Grande nouveauté de cette année : les objets connectés. Que ce soit les produits à porter sur soi (type Montres, Bracelets, lunettes, etc) ou bien les produits pour une maison intelligente (pilotage à distance), ces marchés connaissent un réel essor en 2014 et la fin d’année devrait particulièrement marquer le début d’un fort attrait de la part des consommateurs en magasins comme sur Internet. L’électroménager ne sera pas en reste puisque les robots, chauffants notamment, devraient séduire de plus en plus les foyers.

 

place_holder
place_holder
place_holder