Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

E-commerce

e-commerce : 30% en 2008

Sur les trois premiers mois 2008, les ventes en ligne ont progressé de 30%. Selon la Fevad, cela représente près de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 21 millions de cyber-acheteurs. Les biens techniques (Blanc, Brun, Pem et multimedia) ont eux aussi connu une hausse, atteignant ainsi selon GFK 9,1% de parts de marché. Toutefois, les nouvelles dispositions de la loi Chatel sur le commerce électronique pourraient obliger les acteurs du e-commerce à revoir leurs prix à la hausse…


Selon le bilan trimestriel de la Fédération du e-commerce et  de la vente à distance (Fevad), les ventes sur internet ont progressé de 30%, en France, au cours des trois premiers mois de l’année. Ce bilan, publié cette semaine par la Fevad, a été réalisé à partir des données recueillies auprès des sites « leaders » et des plateformes de paiement opérant pour le compte de près de 40 000 sites marchands (cf. ci-dessous la liste des plateformes).
Au cours du trimestre, le chiffre d’affaires de l’ensemble des sites marchands a progressé de 30% par rapport au même trimestre de 2007. Au total, le montant des ventes en ligne peut être estimé à 4,9 milliards d’€ sur la période.
Dans un contexte de ralentissement général de la consommation, la croissance des ventes en ligne reste soutenue, malgré un fléchissement observé par rapport à 2007 (+35%). Le maintien de la croissance s’explique par l’arrivée de nouveaux clients : + 3,1 millions d’acheteurs sur un an, et le niveau de confiance qui continue de progresser : 62,4% des internautes ont confiance dans l’achat en ligne (60,8% au T1 2007).
A noter qu’au cours du trimestre, le chiffre d’affaires a progressé plus vite que le nombre de transactions. Le montant moyen par transaction s’affiche en hausse à 94€ contre 91€ il y a un an.
Le nombre de e-commerçants continue lui de progresser de manière significative. On compte désormais plus de 39 600 sites marchands actifs soit 13 000  nouveaux sites          (+ 49%) par rapport à la fin du 1er trimestre 2007.

21 millions de cyber-acheteurs
Les Français sont de plus ne plus nombreux à se convertir aux achats sur Internet :  21 millions de personnes ont acheté en ligne au premier trimestre 2008 contre 19,8 millions au 4ème trimestre 2007. Le nombre de personnes ayant confiance en l’achat en ligne a augmenté de 14% par rapport à l’année dernière. Parallèlement, Bertrand Krug, Directeur des études Médiamétrie//NetRatings, souligne que les internautes s’intéressent de plus en plus au crédit en ligne pour effectuer leurs achats sur le web : « Au 1er trimestre 2008, 3,2 millions d’internautes ont consulté chaque mois au moins l’un des 5 premiers sites de crédit en ligne partenaires de sites e-commerce. L’audience de ces 5 premiers sites a augmenté de plus de 40% en un an. »Pour Marc Lolivier, Délégué général de la Fevad : « Le cap des 20 millions de Français cyberacheteurs a été dépassé avec 21 millions d’acheteurs en ligne soit 3 millions de cyberacheteurs supplémentaires en un an. Cette augmentation s’explique par une progression du niveau de confiance constatée par Médiamétrie. Celui-ci n’a jamais été aussi important qu’au 1er trimestre 2008».
Près d’1 million d’utilisateurs principaux de téléphone mobile (981 000) a déjà effectué un achat via ce canal. Ils sont 21% de plus qu’au 4ème trimestre 2007, preuve que l’achat mobile a un bel avenir devant lui.


Biens techniques : les Français ont presque doublé la valeur de leurs achats sur le Net en deux ans
En 2007, les achats de produits techniques sur Internet (gros et petit électroménager, électronique grand public, photo, micro informatique) ont atteint le seuil de deux milliards d’euros avec une croissance soutenue au sein d’un marché global lui même toujours très porteur (4% de progression) ce qui confère à ce canal une part de marché annuelle de 8,3%, s’établissant même à 9,1% sur le premier trimestre 2008. « Chaque ménage français « connecté » a ainsi quasiment doublé ses achats sur la toile en l’espace de deux ans, achetant cette année pour 163€ de produits techniques, contre 92€ en 2005 » note Cécile Poulet, directrice de clientèle chez GfK (ci-contre)
Les produits les plus vendus sur Internet restent très high tech. Le PC portable reste le plus plébiscité, puis la télévision LCD ou encore l’appareil photo numérique compact, Internet favorisant la montée en gamme avec des prix attractifs.« La télévision LCD sera très certainement le produit phare de l’année sur Internet, grâce aux gros événements sportifs de l’été 2008 et aidera  Internet à franchir la barre des 10% de part de marché valeur en 2009» commente Cécile Poulet. Et pourtant, cette estimation place encore la France loin derrière la Grande Bretagne et l’Allemagne, pays dans lesquels Internet a réalisé respectivement 13% et 11% des ventes de biens d’équipements techniques cette année !

 

Source GFK

 

Les 5 mesures concernant le e-commerce de la loi du 3 janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs

Bien que conscient du rôle du e-commerce dans la défense du pouvoir d’achat, la loi Chatel a, suite aux différents rapports émis par la DGCCRF, contraint les acteurs du e-commerce à suivre une politique de services plus développée vis-à-vis du consommateur. Des dispositions qui ne satisfont évidemment pas les intéressés qui voient en cette loi la nécessité d’augmenter leurs frais de gestion. Mais une meilleure nouvelle pour le commerce traditionnel qui, en terme de prix, verra le combat s’équilibrer davantage.

Voici ces 5 mesures :
- Meilleure information sur l'existence ou l'absence d'un droit de rétractation ;
- Obligation pour le professionnel d’indiquer avant la conclusion du contrat une date limite de livraison ;
- Interdiction de surtaxer les moyens de communication vers les services après-vente
- Clarification de l’exercice du droit de rétractation et d’annulation ;
- Instauration de la primauté du remboursement par chèque ou virement bancaire.


 

 

 

place_holder
place_holder
place_holder