Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

La chronique de Vincent Dupayage

Ultra HD : comment la démontrer en magasin

Il faut avouer que l'Ultra HD, contrairement au phénomène 3D qui n'intéresse plus personne, apporte une réelle plus value. Une résolution d'image quatre fois supérieure à la HD, des premières démonstrations en magasin impressionnantes, une immersion totale pour le client… Contenu, prix, arguments consos… L’analyse de notre chroniqueur Vincent Dupayage.

 

"C'est définitivement acté.  La Haute Définition est à ranger au placard, place à l'Ultra Haute Définition qui tente à s'imposer sur le marché en faisant faire de la chute libre à ses prix. Ce qui fera de l'UHD le standard à l’horizon 2016, avec la totalité des dalles 4K au même titre qu'elles sont quasiment toutes HD aujourd'hui.

 

Bémol de taille : les contenus qui brillent par leur absence

 

Bonne nouvelle, les contenus arrivent, ou plutôt les supports,. Déjà à l'origine du Blu-ray, Sony en partenariat avec Panasonic récidive avec l'Archival Disc, qui pourrait s'appeler le BD-XL. Ce  support qui devrait être lancé à l'été 2015 pourrait supporter une capacité record jusqu'à 1 TO.

Les jours du blu-ray (qui n'a d'ailleurs pas conquis les foules) sont comptés. En effet, avec ses 50 GO de capacité il fait trop pâle figure pour stocker du contenu Ultra HD.

Il est probable que l'on en sache davantage lors du prochain Salon IFA à Berlin en septembre, affaire à suivre...

En magasin, et en l'absence de contenu, il reste difficile de pouvoir démontrer l'intérêt du téléviseur Ultra HD. Mais cela reste possible !

 

Comment démontrer l'intérêt de l'Ultra HD en magasin 

 

Tout d'abord les fabricants ont pleinement conscience de cette lacune et fournissent pour la plupart des contenus sur disque dur ou clé. En revanche, le client pourra invoquer à juste titre qu'il ne peut bénéficier d'une telle qualité à court terme.

Et pour que le consommateur puisse bénéficier de l'expérience de l'Ultra Haute Définition, l'idéal est de brancher un contenu HD (via Blu-ray par exemple), le signal sera ensuite "upscallé" en Ultra HD. Il faut avouer que le résultat est plutôt flatteur et encourageant pour  le client.

Les contenus arrivant courant 2015, l'achat d'un téléviseur se faisant pour 7 à 8 ans, le surcoût de plus en plus faible engendré par l'achat d'une dalle dernière génération semble donc bel et bien justifié.

Un autre avantage de l’Ultra HD réside dans l'effet 3D. La profondeur de champ augmentant fortement, cela donne une forte sensation de 3D, sans lunettes.

La résolution étant en nette augmentation, le recul ne sera plus que de 1,5 fois la diagonale, ce qui ne manquera pas d'augmenter les tailles d'écran, et e d'enrayer la chute du panier moyen .

Reste à régler le problème du HDMI 2. Les produits 2.0 inside seront bientôt généralisés. Ceux en 1.4 pourront bénéficier d'une mise à jour hard ware.

Le marché déflationniste depuis 2012 semble donc se stabiliser cette année. La proximité de la coupe du monde, associée à la baisse du prix des dalles HD, va forcément doper le marché.  Les fabricants annoncent aussi des offres très alléchantes sur les produits Ultra HD. Alors soyons prêt ! "

 

En savoir plus

 

Le site d'Energie Conseil, société de formation de Vincent Dupayage

 

Devenez fan de Vincent Dupayage sur Facebook

 

Groupe collaboratif sur Viadeo

place_holder
place_holder
place_holder