Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Connaitre le Consommateur

Quelle différence entre un cyberacheteur et une cyberacheteuse ?

Les hommes et les femmes réagissent-t-ils de la même manière pour leurs achats en ligne ? Les femmes utilisent-elles davantage leur smartphone pour le shopping ? Les hommes téléchargent-ils davantage les applis des enseignes ? La nouvelle édition des baromètres YUSEO dédiés aux usages digitaux, nous livre un éclairage intéressant,  sur les retours d’expérience de près de 10.000 cyberconsommateurs.

 

Avec plus de 33 millions de cyberacheteurs et une croissance qui reste solide (+13,5%), l’e-commerce français affiche de belles couleurs. Après plus de 15 années de vente en ligne, toutes les tranches d’âge de la population sont aujourd’hui concernées, les hommes comme les femmes ayant largement de quoi se faire plaisir en termes d’achats en ligne.

Si l’on ajoute la possibilité de se connecter à internet via les Smartphones, les opportunités de « passer à l’acte d’achat » sont démultipliées.

En termes de comportements d’achat en ligne, habitudes et retour d’expérience dans l’utilisation des Smartphones, existe-il de grandes différences entre les hommes et les femmes ?

Des hommes enthousiastes plus tôt en termes d’achat en ligne

68% des cyberacheteurs âgés de 20 à 26 ans déclarent avoir fait « au moins 5 achats ou plus » de produits en ligne au cours des 6 derniers mois, alors que les cyberacheteuses de cette tranche d’âge ne sont que 54%.

Cette tendance reste vraie, tout en se réduisant, en avançant dans les tranches d’âges pour finalement s’inverser.

Ainsi, 59 % des cyberacheteuses de 61 ans et plus déclarent avoir fait « plus de 5 achats » au cours des 6 derniers mois contre seulement 40% des cyberacheteurs de la même tranche d’âge.

Si l’on s’intéresse au sujet sensible des abandons lors des achats en ligne, les deux sexes ont des comportements totalement identiques, étant sensibles aux mêmes freins (prix de la livraison trop élevé, utilisation du site peu intuitive,..). Les cyberacheteuses semblent cependant un moins tolérantes face aux problèmes techniques des sites que les hommes… comme motif d’abandon.

En cas d’abandon, les cyberacheteurs ont pour leur part un comportement plus tranché se dirigeant plus volontiers vers la concurrence (57%) que les cyberacheteuses (47%) qui sont pour leur part plus disposées à donner un « seconde chance » au site (18%).

Des cyberacheteuses plus modérées dans l’utilisation de leur mobile pour l’achat

Parmi les cyberconsommateurs possesseurs de Smartphones et allant sur Internet, 58% des hommes déclarent n’avoir jamais fait d’achat de produits alors que les femmes sont 69% dans la même situation.

En termes d’utilisation du Smartphone lors de l’achat en magasin, 17% des cyberacheteurs (contre 10% des cyberacheteuses) déclarent avoir quitté « fréquemment ou systématiquement » le magasin où ils étaient après avoir consulté en ligne sur leur mobile les informations sur le produit en question.

Parmi les cyberconsommateurs consultant internet sur leur Smartphone, 46% des hommes déclarent avoir téléchargé l’Apps d’une de leur marque ou enseigne préférée contre 34% des femmes. Parmi les possesseurs d’Applications dédiées, les comportements entre hommes et femmes sont très similaires (consultation de prix, des avis client) comme en termes de satisfaction sur l’Apps en question (6,7/10).

Pour les cyberacheteurs non possesseurs d’une Apps dédiée d’une enseigne ou d’une marque, les écarts sont plus marqués : ainsi les hommes vont plus volontiers utiliser leur Smartphone pour « comparer les prix » (46% des hommes contre 37% des femmes), « consulter les avis clients » (42% des hommes contre 38% des femmes)

place_holder
place_holder
place_holder