Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Connaitre le Consommateur

Le micro-ondes est-il indispensable dans une cuisine ?

La réponse est oui pour plus de trois français sur quatre qui en pourraient plus se passer de leur four micro-ondes. C’est ce qui ressort d’une étude européenne menée par Whirlpool.  Pour mieux appréhender les relations entre les consommateurs et leur four micro-ondes. Et où l’on apprend que le  micro-ondes peut aussi faire la lessive…

Commençons par la France et nos compatriotes, qui se distinguent par un certain conservatisme en matière de micro-ondes. Preuve en est,  Il est encore utilisé essentiellement pour décongeler ou réchauffer des plats déjà cuisinés. Pourtant 64% des Français aimeraient apprendre à adapter des recettes traditionnelles au micro-ondes. Et si 76% des Français déclarent ne plus pouvoir se passer de leur micro-ondes au quotidien mais très peu savent exploiter tout son potentiel. Contrairement à  leurs voisins européens qui partagent sur la toile leur créativité en la matière.

 

Détournement de micro-ondes

Universellement reconnu pour ses performances en termes de désinfection, le four micro-ondes est souvent utilisé pour stériliser biberons, tétines, voire éponges. Côté pratique, il s’avère être l’allié idéal pour décoller un chewing-gum d’un vêtement ou encore ramollir un eyeliner ou un mascara pour en faciliter l’application. C’est tout de même le meilleur moyen de chauffer la cire dépilatoire pour 42% des Françaises interrogées.

 Et si le lave-linge tombe en panne, il est encore possible d’y laver ses chaussettes : un bol d’eau savonneuse, 10 minutes au micro-ondes et le tour est joué !

Dans un registre plus culinaire, la célèbre anglaise Mary Berry recommande dans ses livres de cuisine de mettre les citrons et autres agrumes quelques secondes au micro-ondes afin d’en extraire plus de jus. Dans un récent article du Daily Mail en Grande Bretagne, on découvre que le micro-ondes n’a pas son pareil pour déshydrater des herbes aromatiques et conserver ainsi toute leur saveur, faciliter l’ouverture des huîtres, éplucher des tomates ou encore rendre un avocat un peu dur, juste moelleux à souhait.

 (1) Etude quantitative en ligne réalisée en Juillet 2013 par ODC & Research Plus Institute + étude qualitative réalisée par Memethic Lab.

Echantillon étude quantitative :

• 1 860 personnes interrogées dont 350 en Italie, France et Royaume-Uni et 270 en Suède, République Tchèque et Slovaquie.

• 80% femmes et 20% hommes, âgés de 23 à 60 ans

• Possesseurs d’un four micro-ondes.

 

place_holder
place_holder
place_holder