Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

La chronique de Vincent Dupayage

Bien vendre la barre de son

Depuis le début d’année les clients n’étant pas légion dans nos magasins, accroître la rentabilité du rayon image devient prioritaire. L’objectif est bien entendu de favoriser la vente du produit mais aussi tout l’écosystème qui lui est associé. Et en particulier un produit en forte progression : la barre de son.

Par Vincent Dupayage

 

La vente associée à privilégier, avec un téléviseur, est sans conteste la barre de son.

En effet, elle est le complément idéal avec beaucoup de qualités qui sont autant d’arguments de vente :

-       Design

-       Discrète

-     Accessible avec des modèles à moins de 300 €, au  son déjà très qualitatif.

 

 

Pourquoi sur un écran plat le son est il médiocre ?

A ce sujet une anecdote…  « J’étais  il y a quelques mois  dans un hôtel, et quelle ne fut ma surprise lorsque j’ai découvert un bon vieux TV cathodique dans ma chambre. Et dès la mise en route, je fus agréablement surpris par l’acoustique du TV, la coque faisant effet de caisse de résonance ».

En effet la dimension sonore est l’addition de ce que l’on entend et de ce que l’on perçoit, ce sont en fait les sensations corporelles générées par les basses fréquences qui donnent toute cette dimension.  Et pour avoir des basses fréquences, il faut du volume de caisse qui brille par son absence sur les écrans plats. Et ce n’est pas l’écran « Oled » qui va arranger cela…

Mais à chaque « problème », vous pouvez apporter une solution. Et ici, elle est démontrable…

 

Comment faire une démonstration efficace d’une barre de son ?

« Ecoutez le son sur ce téléviseur, vous admettrez que ce n’est vraiment pas terrible.  Ecoutez maintenant avec la barre de son, bien évidemment le ressenti est tout autre ! »

 Si la démonstration est le meilleur argument de vente, elle peut s’accompagner d’autres vertus qui feront que Madame saura apprécier ces caractéristiques « W.A.F » ( Wooman Acceptance Factor) ou facteur d’acceptation féminin :

-  Vous aurez une télécommande de moins sur la table de salon car la barre de son est pilotée par la télécommande de votre téléviseur.

- Vous pouvez déplacer le caisson où bon vous semble dans la pièce car il est sans fil, parfois même sans câble entre la barre de son et le téléviseur, grâce notamment au Sound-share.

Et pour les familles connectées, il est bon de rappeler la possibilité de transférer à loisir la musique du smartphone ou de la tablette sur la barre de son, grâce au Bluetooth 3.0 (débit plus important) ou AirPlay.

 

 

Quelques conseils pour les magasins !

 

Veillez à brancher vos barres de son avec la marque et design qui correspond au téléviseur associé.  Je vois trop de magasins où les barres sont posées à même les étagères.

Certains vendeurs un peu « geek » me disent « je préfère vendre une barre de son à 1000 € qu’à 300 € ». Sauf que pour la vente associée ça sera 300 € ou rien. Pour peu que le vendeur ait mis en avant un paiement en 10 fois, le surcoût de 30 € par mois reste acceptable pour le consommateur.

L’objectif étant d’associer une barre de son au téléviseur au moins une fois sur deux à partir de 40″, vu le contexte économique sur ce marché, cette vente associée est plus qu’indispensable !!!!

 

Et au-delà de la barre de son ?

 

Si vous êtes en forme, vous pouvez vendre d’autres services associés…

En premier lieu, bien évidemment, la garantie 5 ans.

La vente d’un meuble ou la fixation au mur clé en main peuvent également être proposées.

Le paramétrage réseau fait son apparition depuis quelques temps. Facturé par certaines enseignes 99 €, mais pas simple à expliquer à un consommateur qui a souvent été habitué au tout gratuit. A noter que certaines structures font bénéficier à leurs clients de 50 % de crédit d’impôt sur cette prestation considérée comme une formation à domicile.

Les connectiques de qualité, nettoyeur d’écrans, dongle wifi, Web Cam peuvent également être proposés en complément.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder