Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Connaitre le Consommateur

Paiment mobile : un geste bientôt naturel pour les consommateurs ?

Spécialiste des solutions de paiement par mobile, la société Lemon Way a dévoilé les chiffres qui démontrent l’essor régulier et irréversible du paiement mobile. Principales victimes de ce phénomène : les espèces et les chèques. Pour les commerçants, l’économie peut représenter 1% de la transaction.

Le marché mondial des cartes continue de progresser : de 8 milliards en 2010 à 10 milliards de cartes en 2015. En 2010, la segmentation était ainsi : cartes de débit (62%), cartes de crédit (28%), prépayées (10%). Le E-paiement et le M-paiement (paiement mobile) représentent déjà 22,5 milliards de transactions en 2010. Le E-paiement devrait atteindre 30,3 milliards et le M-paiement 15,3 milliards en 2013(source World payment report 2011 de Cap Gemini / RBS / EFMA).
Moins de cash et de chèques
Damien Guermonprez, Président du Conseil de Surveillance de Lemon Way, déclare : « En remplaçant une partie des paiements en espèces et par chèques, le paiement mobile générera une économie estimée à 20 milliards d’euros minimum par an pour la zone euro. » En effet, d’après l’EPC (Conseil Européen des Paiements), le coût du cash est de 45 B€ pour la zone euro (84 B€ pour les EU).
Les commerçants se font payer par virement directement sur leur compte bancaire (via SEPA Credit Transfer) et réalisent en moyenne 1% d’économie de la transaction. La sécurité accrue du paiement mobile rend possible de contacter l’utilisateur par téléphone (appel, SMS, email, etc). (Source : World payment report 2011 de Cap Gemini / RBS / EFMA et Payments cards & mobile Octobre 2011)

Paiement mobile et réseaux sociaux
Les réseaux sociaux permettent par ailleurs de rassembler des communautés d’intérêts et donc de développer une approche affinitaire. Ils sont également le point d’entrée des jeunes utilisateurs. Emmanuel de Cazotte, membre du Conseil de Surveillance de Lemon Way, d’ajouter : « Je suis enthousiasmé de participer à l'initiative de Lemon Way, de devenir opérateur de paiement mobile. C'est le bon moment car l'écosystème est prêt, avec un nouveau cadre juridique, l'avènement proche des Smartphones pour tous, et les étonnantes capacités de distribution données par les nouveaux réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Je suis un fan".

 


Les différents types de paiement mobile
1. le paiement à distance entre personnes (P2P) :
éminemment social, ce mode de paiement mobile permet d’établir une relation de confiance car le receveur accepte de communiquer son numéro de mobile au payeur ; un numéro de téléphone mobile devient alors un IBAN et permet le paiement de petites sommes d’argent.
2. le paiement de proximité (commerçant, artisan, profession libérale) : en remplacement du chèque et du cash, le geste change mais les acteurs restent les mêmes (banques, etc.). Elimine les tracas de la gestion du cash et des chèques, et augmente la sécurité à tous les niveaux.
3. l’envoi d’argent à l’étranger avec son téléphone mobile : une manière plus simple, disponible et meilleur marché que les virements internationaux et transferts de cash extrêmement onéreux d’aujourd’hui.
4. le paiement sur Internet : utiliser son numéro de portable au lieu de sa carte bancaire pour régler ses achats e-Commerce en toute sécurité

place_holder
place_holder
place_holder