Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Directrice Générale Miele France
Vice-président iRobot France Benelux Sales Group
Directeur Général de Sideme
Vice-Président MDA Company
Directeur Commercial Novy France

Marc Langevin

Directeur Général TP Vision France

« Le marché de la TV sera peut-être celui de l’EGP qui s’en sortira le mieux cette année »

Deux ans et demi après le rachat de Philips par TP Vision, la marque affiche de nouvelles ambitions avec une cible rajeunie. Pour y parvenir, le constructeur mise sur des innovations "qui ont du sens" et plébiscitent les technologies d’avenir.

Qualité d’image avec l’Ultra HD, connectivité avec ses Smart TV sous Android et design avec sa technologie Ambilight. Trois arguments clés qui constituent la stratégie de la marque aujourd'hui et seront encore plus affirmés en 2015. Explications avec Marc Langevin,  nouveau DG de TP Vision France en poste depuis le 1er juillet 2014.

 

Propos recueillis par Eric SHORJIAN

 

Neomag : Vous avez repris le poste de Directeur général de TP Vision pour la France en juillet dernier, en remplacement de Marie-Véronique Cazaux. Quel est votre parcours ?

Marc Langevin : Je suis un pur produit Philips ! J’ai démarré sur le terrain et évolué en régions avec la responsabilité des Grands Comptes, avant de récupérer la division Export pour le Brun et le Petit ménager. J’ai ensuite occupé le poste de Directeur de la division PEM durant deux ans, pour finalement rejoindre TP Vision en charge de la Direction des Ventes et de la création de la division Export pour la filiale. Depuis le 1er juillet, j’occupe le poste de Directeur général de TP Vision pour la France, suite au départ de Marie-Véronique Cazaux.

 

Neomag : La restructuration de Philips avec le rachat de la marque par TP Vision date maintenant de deux ans et demi. Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Marc Langevin : Tout d’abord, il est important de rappeler que le marché de la TV a progressé ces derniers mois en France, pour s’établir à +3% en volume et +7% en valeur à fin septembre, avec une légère progression attendue pour la fin d’année selon GfK. Après des années de régression, le marché de la TV reprend des couleurs et sera peut-être le secteur de l’EGP qui s’en sortira le mieux en 2014. Nous sommes sur un marché de renouvellement, porté par des innovations. Cette caractéristique est intéressante pour des marques A comme Philips pour pouvoir s’exprimer. Dans ce contexte, nous nous positionnons à la 2e place du marché en volume, co ex-æquo avec LG, et n°3 en valeur, très proche du fabricant coréen.

 

Neomag : Comment évolue actuellement la distribution sur ce marché ?

Marc Langevin : Les multi-spécialistes progressent, les hypers et le e-commerce sont à peu près stables, tandis que les petits spécialistes souffrent. En ce qui nous concerne, nous enregistrons de belles performances sur les réseaux longs, et sommes tout proche de place de N°1, juste derrière Samsung. Ces canaux ont la particularité d’avoir un gros écart de parts de marché entre valeur et volume (près de 8 points de plus en valeur qu’en volume), et leurs scores devraient encore se concentrer sur la valeur ajoutée ces prochaines années.

 

 

Nous avons présenté TV Curved mais nous attendons les retours de nos tests consommateurs...

Neomag : L’Ultra HD, l’OLED, le Curved ou encore la Smart TV sont autant d’éléments propres à créer de la valeur ajoutée. Comment vous positionnez-vous sur ces segments ?

Marc Langevin : Nous avons présenté un produit Curved à l’IFA de Berlin, mais nous attendons les retours de nos tests consommateurs pour savoir si nous allons développer ce segment. S’il n’apporte pas un réel bénéfice, nous ne le ferons pas. La qualité d’image restant le premier critère d’achat, nous avons fait le choix de l’Ultra HD avec une gamme très complète composée de 13 modèles et des grandes tailles d’écran.

La qualité d’image doit constituer la première argumentation du vendeur en magasin. Et même s’il n’y a pas encore de contenus en UHD, il est nécessaire de rappeler que sur l’ensemble de nos TV Ultra HD, de l’entrée de gamme au haut de gamme, nous avons mis en place deux technologies qui sont essentielles à l’amélioration de la qualité d’image. D’une part, l’Ultra Résolution qui permet d’utiliser pleinement les 8 millions de pixels d’une dalle, quelle que soit la source. Et d’autre part, le Perfect Natural Motion qui offre une parfaite fluidité d’image. Le consommateur peut ainsi bénéficier d’une excellente qualité dès à présent.

 

Les produits Ultra HD que nous mettons sur le marché sont  "Futur Proof"

Neomag : Certains de vos concurrents nous disent que vos téléviseurs ne répondent pas totalement au cahier des charges de l’Ultra HD, notamment par l’absence de prise HDMI 2.0 sur certains modèles...

Marc Langevin : Ce qui est important pour nous avant tout, c’est le consommateur. Les produits que nous mettons sur le marché sont donc « Futur Proof », ce qui signifie qu’il n’y aura pas de rupture d’image, si tant est qu’on ait du broadcast un jour ou l’autre. D’autre part, en ce qui concerne le HDMI 2.0 -par rapport au HDMI 1.4 que nous avons utilisé sur certaines références- il s’agit juste d’un nombre d’images/seconde, ce qui n’empêche pas pour autant que l’image reste définie en 4K. Avec le HDMI 1.4, il y a moins d’image par seconde, et donc un risque d’images saccadées, mais Philips y répond avec le DNM (Digital Natural Motion) qui est une technologie de compensation de mouvement. Pour le consommateur, le résultat est complètement transparent. Nous proposons deux châssis, à la fois une technologie abordable pour le consommateur avec du HDMI 1.4, un upscaler 4K et une excellente qualité d’image, et d’autre part une plateforme Smart TV Android avec du HDMI 2.0.

Ce qui a pu déranger, c’est que nous avons pris des parts de marché significatives ces dernières semaines sur l’UHD, établies à 21% à fin septembre. Il faut oublier le discours réducteur HDMI 2.0 versus HDMI 1.4 et les mises en avant des technologies dans le discours. L’essentiel est de rassurer le consommateur sur son investissement dans la durée et sur la qualité d’image de nos produits.

 

La prise de parts de marché n’est pas une priorité, elle ne sera que la conséquence du travail effectué

Neomag : Quelles sont aujourd’hui vos marges de progression ?

Marc Langevin : Désormais, la progression se fait essentiellement sur les grandes tailles d’écran et sur les innovations, alors qu’elle se faisait auparavant sur le prix. La différenciation par l’innovation est aujourd’hui une réalité sur laquelle nous capitalisons fortement, avec des produits qui présentent un réel bénéfice à l’usage. La prise de parts de marché n’est pas une priorité, elle ne sera que la conséquence du travail effectué. Notre priorité est de proposer des innovations qui ont du sens et perceptibles par le consommateur.

 

Neomag : Ce que vous faites avec votre technologie Ambilight…

Marc Langevin : Exactement. Ambilight, notre technologie exclusive d’éclairage d’ambiance, n’est pas qu’un simple gadget design. Cette technologie apporte un réel confort à l’usage et 81% des consommateurs qui ont déjà un TV Ambilight ont exprimé leur souhait de racheter un modèle pourvu de cette technologie. Lancée pour la première fois il y a dix ans, Ambilight a évolué pour devenir un atout majeur en matière de design et de confort d’utilisation et nous avons atteint la barre du millionième TV Ambilight vendu cette année. Un bien joli cadeau pour les 10 ans d’Ambilight !

 

Tout le monde connaît Android et le discours marketing est facilité autour de cet OS

Neomag : Vous vous illustrez également dans la  Smart TV avec la plateforme Android. Pourquoi ce choix ?

Marc Langevin : Toujours dans une logique d’apporter une innovation qui a du sens pour le consommateur. Aujourd’hui, tout le monde connaît Android et le discours marketing n’est plus à faire autour de cet OS. En plus d’être un système ouvert, Android présente de nombreux avantages, que ce soit en termes de rapidité, de fluidité, de jeux vidéo, de VOD et les applications sont infinies. Le discours est simple : votre Smart TV Android vous permet d’entrer dans un univers d’applications comme sur votre Smartphone, avec la même fluidité. Nous mettons également en avant le fait que l’utilisateur peut retrouver les applications Smart TV dans son téléviseur Smart TV Android, mais aussi profiter des applications téléchargées sur son Smartphone directement sur le téléviseur.

 

Les jeunes s’inscrivent comme prescripteurs de la marque dès aujourd’hui et acheteurs de TV Philips demain...

Neomag : Avec ces innovations, ne cherchez-vous pas à rajeunir votre cible de clientèle ?

Marc Langevin : En effet, Android et Ambilight sont des éléments qui vont nous permettre de toucher une cible plus jeune. Des jeunes qui s’inscrivent comme prescripteurs de la marque aujourd’hui et comme acheteurs de TV Philips demain. Nous avons d’ailleurs mis en place une campagne de communication axée sur les sports extrêmes, avec de nouvelles vidéos de surfeurs sur neige tournées de nuit. Baptisée After Glow, la campagne s’articule autour d’un dispositif complet comprenant presse, réseaux sociaux, jeux concours et ODR en magasin, valables notamment sur nos gammes Ultra HD jusqu’à la fin de l’année.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder