Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Distribution

Fnac Darty affiche des perspectives prudentes pour la fin d’année

Comme l’ensemble de la distribution, Fnac Darty a subi  un environnement de consommation compliqué sur le premier semestre 2018, impacté par des conditions climatiques défavorables au premier trimestre, et des mouvements sociaux en France au deuxième trimestre. Au premier semestre 2018, le chiffre d’affaires de Fnac Darty s’établit donc a 3, 2 milliards d'euros, en recul de -0,4% en données comparables par rapport à 2017. La marge brute atteint 31,1%, en forte croissance par rapport à 2017 (+20 points de base). Le résultat opérationnel courant a progressé de +35% à 46 m€. Le résultat net Part du Groupe est en croissance de + 111m€.

European Retail Alliance : l'accord avec MediaMarktSaturn devrait bientôt aboutir

Durant ce premier semestre écoulé, Fnac Darty a conclu plusieurs accords stratégiques. En mai, Fnac Darty a  engagé des discussions exclusives avec MediaMarktSaturn, visant la création d’une alliance européenne, l’« European Retail Alliance », afin d’optimiser les partenariats avec les fournisseurs et d’améliorer l’offre destinée aux clients. Un accord définitif devrait aboutir au cours du 3ème trimestre.

Avec Bouygues Telecom, Fnac Darty va accélérer sa dynamique d’expansion sur le format Fnac Connect, avec 50 ouvertures prévues sur les 5 prochaines années, distribuant les offres fixes et mobiles de Bouygues Telecom.

Avec Google, le Groupe est en train de déployer des corners dédiés dans l’ensemble de ses magasins. A fin juin 2018, une quarantaine de corners étaient en place.

En juillet, un accord exclusif vient d’être établi avec le site e-commerce Wehkamp aux Pays-Bas. BBC, la filiale néerlandaise du groupe va mettre à la disposition de Wehkamp l'intégralité de sa gamme de produits, et va piloter les achats (produits électroniques et électroménagers) des deux enseignes. Wehkamp bénéficiera en retour de l’expertise digitale de son partenaire et de ses capacités logistiques pour les petits colis.

Par ailleurs, les accords à l’achat avec le Groupe Carrefour sont déployés progressivement, avec des impacts sur les résultats attendus légèrement positifs en 2018.

 

Le e-commerce pèse désormais 18% des ventes

Les activités e-commerce de Fnac Darty ont été marquées, ce semestre, par une croissance à deux chiffres des ventes dans tous les pays. En France, les performances ont été plus contrastées avec les marchés de l’informatique et de la prise de vue (photographie, drones et caméras portables) moins dynamiques ce semestre, pesant en particulier sur les ventes en ligne. A noter également, un effet de base défavorable en jeux vidéo, lié à des lancements de consoles en avant-première sur le web, au premier semestre 2017. Les marketplaces du groupe ont poursuivi leur développement rapide, avec une croissance du volume d’affaires de plus de 25% sur le semestre.

Le e-commerce se renforce ainsi au sein du Fnac Darty et représente désormais 18% des ventes du groupe, contre 17% l’année passée. L’omnicanal représente quant à lui 47% des commandes internet, en croissance de 2 points par rapport au premier semestre 2017.

Par ailleurs, Fnac Darty a mené des initiatives visant à renforcer son offre de livraison. Il propose aujourd’hui la livraison en J+1 pour l’intégralité de son offre de produits volumineux, avec services inclus (installation et reprise), pour 80% du territoire français. La réservation des produits éditoriaux sur stock magasin sera lancée sous forme de pilote d’ici fin 2018.

Le maillage territorial s’est densifié avec l’ouverture de 27 magasins ce semestre, dont 26 en franchise. La Fnac a ouvert 13 magasins sur le semestre, dont 12 en France et 1 en Espagne. Darty a ouvert 14 magasins sur la période, tous en France. A fin juin 2018, Fnac Darty dispose d’un parc de 748 magasins dont 233 franchises. La dynamique d’expansion se poursuivra au second semestre principalement au travers d’ouvertures de magasins en franchise. Au total, le groupe annonce qu’il devrait ouvrir plus de 70 magasins en 2018.

Le développement de la cuisine s’est poursuivi avec l’ouverture d’une dizaine de corners sur le semestre, ainsi que d’un magasin Darty dédié à la cuisine. Les services ont poursuivi leur montée en puissance, avec une croissance d’environ 10%.

 

Intégration en cours de finalisation

Les chantiers d’intégration Fnac Darty sont en cours de finalisation. La spécialisation des stocks et des centres de logistique est désormais en place en France, et la nouvelle organisation logistique de la Belgique est en cours de finalisation. Par ailleurs, le retrait des commandes Fnac.com est désormais possible au sein de magasins Darty. En Belgique, Fnac.be peut livrer ses commandes en puisant dans le stock de Vanden Borre. Enfin, le déploiement des corners Fnac Home de petit électroménager s’est poursuivi en Espagne, avec 4 ouvertures sur le semestre.

La convergence des systèmes informatiques progresse, la nouvelle organisation des fonctions siège est effective, et le déménagement des équipes a été finalisé ce semestre. Le Groupe a lancé une augmentation de capital réservée aux salariés, près de 5 000 collaborateurs ont investi dans le nouveau projet d’entreprise.

 

Analyse du chiffre d’affaires du deuxième trimestre

Au deuxième trimestre 2018, le chiffre d’affaires Groupe s’établit à 1 513m€, en recul de -1,7% en données comparables par rapport à 2017. En France-Suisse, le chiffre d’affaires est en retrait de -2,1% à données comparables. Les ventes ont été impactées par une baisse du trafic liée aux mouvements sociaux et à l’environnement de consommation atone.

La forte croissance du segment TV, à plus de 60% au mois de juin, tirée par la coupe de monde de football n’a pas permis de compenser la baisse du segment informatique et de la prise de vue toujours pénalisés par un cycle d’innovation peu porteur, et où le groupe a une forte exposition.

Les ventes d’électroménager ont subi un effet de base de comparaison défavorable, lié à la vague de chaleur de juin 2017, où les ventes de climatiseurs et ventilateurs avaient été en forte croissance. Les produits éditoriaux ont subi, eux aussi, un effet de comparaison défavorable, avec des lancements de produits (consoles de jeux vidéo) l’année dernière.

En Péninsule Ibérique, le chiffre d’affaires est en croissance de +2,5% à données comparables. L’Espagne affiche une solide croissance sur le trimestre, avec notamment une forte croissance de l’activité de services. Le Portugal montre une croissance toujours soutenue, tirée notamment par l’expansion et la bonne performance de la téléphonie et des produits éditoriaux.

Sur la zone Benelux, les ventes sont en retrait de -2,3% à données comparables. La Belgique affiche des performances contrastées avec le petit électroménager, la télévision et la téléphonie qui poursuivent leur croissance alors que les marchés de l’informatique et de la prise de vue sont dégradés comme en France. L’activité aux Pays-Bas est en retrait sur le trimestre, impactée notamment par la fermeture de 6 magasins depuis le début de l’année dans le cadre du plan de transformation de l’enseigne. La concurrence reste très intense dans ce pays.

Pour le second semestre 2018, Fnac Darty demeure prudent sur l’environnement de consommation et sur ses marchés. Les cycles d’innovations devraient être plus favorables sur la seconde partie d’année, en particulier sur les produits techniques, mais le troisième trimestre subira un effet de base de comparaison défavorable du fait de nombreux lancements de produits sur la même période de 2017. Le groupe confirme également ses objectifs, à moyen terme, qui visent une croissance supérieure à ses marchés, et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%.

 

En savoir plus

Comment Darty optimise son service client avec Google Home 22/06/2018

Fiabilité des produits : Fnac Darty ouvre sa connaissance aux consommateurs 13/06/2018

 

 

 

place_holder
place_holder
place_holder