Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Résultats

LDLC affiche des résultats en baisse malgré une bonne fin d’exercice

Avec un chiffre d’affaires annuel de 472,1 millions d’euros, ldlc.com annonce une baisse de 1,6% par rapport à l’exercice précédent (au 31 mars 2018). Toutefois, un bon quatrième trimestre, les revenus futurs liés à l’intégration d’Olys et le développement du réseau de magasins  incitent les dirigeants à envisager les prochaines années avec optimisme.

 

2021 reste l’année que le distributeur de la région lyonnaise s’est fixé pour atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires, un Ebitda de l’ordre de 5,5 à 6% et une centaine de magasins. Mais cela suppose une croissance forte et continue, que l’entreprise n’a pu atteindre sur cet exercice. Mais Olivier de La Clergerie, Directeur Général du Groupe LDLC, reste confiant : « Si l’exercice 2017/2018 a été compliqué conjoncturellement du fait de la hausse continue et forte des composants mémoire, nous n’avons néanmoins pas ralenti notre plan de marche visant à mettre en place des projets structurants et porteurs de croissance à court terme. Ces moteurs d’accélération associés à nos fondamentaux solides et à notre efficience commerciale et opérationnelle nous permettent d’être confiants dans l’exécution de notre plan de développement pour l’exercice 2018/2019. »

 

Un bon quatrième trimestre


Le  4ème trimestre 2017/2018 a donné des signes forts de rebond de l’activité. LDLC.pro enregistre ainsi une croissance soutenue de 12% à 32,2 M€ et les ventes en magasins progressent de 5% à 12,1 M€. L’activité BtoC à 81,2 M€ affiche une légère amélioration mais reste encore impactée par la hausse des prix des composants mémoire. Au global, le dernier trimestre de l’exercice renoue avec la croissance, en progression de 0,6%.
Sur 12 mois, les ventes s’établissent à 472,1 M€. - L’activité BtoC réalise un chiffre d’affaires de 340,1 M€ dont 53,0 M€ (contre 47,9 M€ en 2016/2017) imputables aux 29 magasins que comptait le Groupe au 31 mars 2018. Depuis cette date, une nouvelle franchise a été lancée dans le Pas-de-Calais marquant une accélération des ouvertures, comme annoncé. 
- L’activité BtoB enregistre un chiffre d’affaires de 120,7 M€ en hausse de 2 %. Cette dynamique va s’amplifier en 2018/2019.
- Les autres activités dont Maginéa et l’Armoire de Bébé contribuent pour 11,3 M€ au chiffre d’affaires de la période. 
 
Les projets qui devraient être porteurs

Durant l’exercice, le Groupe a poursuivi la mise en œuvre de son plan de développement avec l’initiation ou la finalisation de plusieurs projets porteurs de croissance à court terme.  

Dans le domaine du BtoB, le Groupe a mis en place les leviers pour atteindre un chiffre d’affaires de 300 M€ à l’horizon 2021. 
- Le Groupe LDLC a finalisé le 25 janvier 2018, l’acquisition de 100% du capital du Groupe OLYS qui détient une expérience reconnue depuis de nombreuses années dans ce domaine et exploite notamment les enseignes BIMP, GDA i-Tribu, distributeurs Apple pour les professionnels et les particuliers. Cette acquisition sera consolidée à compter du 31 mars 2018.
- En janvier 2018 également, le Groupe a ouvert une nouvelle structure LDLC.pro à Gennevilliers afin de développer sa présence sur cette région à fort potentiel économique. Cette équipe commerciale dédiée aux professionnels s’ajoute aux 80 collaborateurs présents en région lyonnaise permettant ainsi au Groupe de bénéficier d’un marché porteur tiré par le développement du numérique dans les TPE/TPI. 
 - L’ouverture de nouvelles boutiques va s’accélérer avec déjà une dizaine de projets programmés. Le concept est désormais parfaitement validé avec plus d’un tiers des franchisés LDLC.com actuels qui envisagent d’ouvrir une nouvelle boutique à un horizon de 12 mois et un rythme de candidature de nouveaux franchisés qui s’est accéléré sur le dernier trimestre. - Le Groupe a avancé rapidement dans son projet de lancer son offre High Tech online en Espagne avec concomitamment l’ouverture de deux magasins, l’un à Madrid et l’autre à Barcelone. Les emplacements des deux boutiques étant d’ores et déjà validés, le lancement de la filiale espagnole interviendra dans les tous prochains mois.  - Face au succès rencontré depuis son lancement en mai 2015, l’e-shop L’Armoire de Bébé a étudié l’opportunité de développer un réseau de boutiques. Dans ce cadre, un premier concept store test ouvrira le 27 avril dans l’ouest lyonnais. Dédiée aux enfants de 0 à 3 ans, cette surface de ventes de 500 m2 offrira 2 500 références. Cross-canal, L’Armoire de Bébé donne accès à plus de 8 500 articles. 
 

 

place_holder
place_holder
place_holder