Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Résultats

L’Asie profite à Dyson qui annonce des ventes record en 2017

Alors que Dyson vient d'annoncer l'arrêt du développement au niveau des aspirateurs traineaux à l'occasion du lancement du nouveau Dyson V10, l'entreprise a bouclée une année 2017 record. 73% de la croissance de Dyson provient d'Asie. Mais le groupe performe aussi en Europe et aux USA, atteignant un chiffre d’affaires total de 3,5 milliards de livres, environ 4 milliards d’euros. Un CA qui a progressé de 40%, avec un bénéfice de 800 millions de livres (près de 900 millions d’euros). Pourquoi et comment un tel succès ?

 Le pourquoi du succès de Dyson tient en deux mots : James et Dyson. Le fondateur et toujours patron a du caractère, s’oppose souvent aux autres acteurs du métier à coup de procédures, file en Asie quand l’Europe lui pèse, mais il reste avant tout un inventeur et un ingénieur. Et c’est le pourquoi fondamental de sa réussite : innover sur un secteur comme l’entretien du sol, recommencer sur le traitement de l’air, passer par le sèche-cheveux, investir dans les batteries et se rêver en constructeur de voiture électrique…

 

 

Avec un marketing qui peut apparaître parfois un peu trop techno alors que la marque est premium, c’est bien sur le produit et sa qualité que James Dyson compte avant tout, comme il l’explique ici : « « De manière plutôt inhabituelle pour une entreprise de cette taille, Dyson est gérée par des ingénieurs et notre technologie est au cœur de tout ce que nous fabriquons. Cela signifie que nous avons adopté une approche assez différente : nous nous concentrons de manière inflexible sur la performance de nos produits. Pour garder une longueur d’avance, nous nous réinventons et repoussons nos limites constamment ; pas seulement dans notre relation avec les utilisateurs Dyson, mais également sur la manière dont nous développons et fabriquons notre propre technologie. Les asiatiques font preuve d’un extraordinaire enthousiasme pour la technologie qui fonctionne. Bien que notre centre de gravité ait basculé vers ce continent, nos aspirateurs sans fil, nos purificateurs et nos sèche-cheveux ont été accueillis avec enthousiasme dans le monde entier. »

Le chiffre d’affaires a progressé de 40% pour atteindre 3,5 milliards de livres sterling. Les bénéfices (BAIIA - EBITDA) ont progressé de 27% pour atteindre 801 millions de livres sterling. L’investissement en R&D atteint 8 millions de livres sterling par semaine en 2018. •73% de la croissance de Dyson provient de l’Asie, tandis que l’Europe continentale et les Amériques ont progressé pour atteindre respectivement 21% et 19%. Le programme d’investissement à long terme est de 2,5 milliards de livres sterling. Dyson emploie désormais 4 450 ingénieurs et scientifiques, dont la moitié est basée au Royaume-Uni. Le groupe a produit son 100 millionième appareil en 2017 et le volume de fabrication total a atteint 80 000 appareils par jour.
Ces chiffres communiqués par Dyson démontrent la bonne santé de l’entreprise. Sans compter ceux de la division professionnelle. La marque peut également compter sur ses ventes en direct, qui ont doublé par rapport à 2016.

 


19 Dyson Demos sont présents dans le monde, dont 9 ont ouvert en 2017. Ici celui de Oxford Street à Londres.


Succès en Asie et investissement sur la R & D

A Singapour, un engagement de 330 millions de livres sterling dans le développement des infrastructures de Singapour a été annoncé en 2017. Le CEO de Dyson, Jim Rowan, y est installé et le nouveau Centre Technologique Dyson de Singapour s’appuie sur des ingénieurs locaux hautement qualifiés. En Chine depuis 2017, le Centre Technologique Dyson voit ses équipes techniques se concentrer sur la recherche de nouvelles technologies pour les consommateurs chinois et leurs foyers, en particulier sur la technologie connectée. Au Royaume-Uni, les effectifs ont été multiplié par 2,5 au cours des cinq dernières années pour atteindre 4 600 collaborateurs. En 2017, Dyson a révélé travailler sur un projet de véhicule électrique sur son campus de Malmesbury, et ce, depuis trois ans. En 2018, l’équipe automobile, comptant aujourd’hui 400 personnes, va déménager dans un nouveau bâtiment ultramoderne sur le terrain d’aviation d’Hullavington, un campus de 210 hectares qui sera le second campus de Recherche et Développement de Dyson en Grande-Bretagne.
L’automobile mais aussi la robotique, l’intelligence artificielle, et bien sûr les batteries, les champs de recherche de Dyson sont très variés. Pour les batteries, le nombre d’ingénieurs et de scientifiques travaillant sur la technologie des semi-conducteurs a doublé au cours des douze derniers mois et englobe désormais les États-Unis, le Japon, le Royaume-Uni et Singapour.
Enfin, pour les aspirateurs sans fil, une nouvelle technologie exclusive du moteur numérique Dyson est prévue pour la fin de l’année 2018. Un aspirateur sans fil sur deux vendu au Royaume-Uni est un Dyson.

place_holder
place_holder
place_holder