Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Ressources humaines

Taxe d’apprentissage 2018 Pourquoi ? Pour qui ?

Chaque début d’année, toutes les entreprises sont sollicitées par divers organismes pour effectuer le versement de la Taxe d’Apprentissage avant la date limite du 28 février. Mais concrètement à quoi sert vraiment la Taxe d'Apprentissage ? A qui profite-t-elle ?


Pascal Carcaillon, Délégué Général du Réseau DUCRETET, nous explique que c’est la principale ressource des CFA. La Taxe d’Apprentissage est donc vitale pour assurer le financement de la formation des apprentis dont le coût moyen avoisine 8.000 €/an. L’équilibre financier s’avère extrêmement difficile à atteindre sachant que le montant moyen de la taxe d’apprentissage disponible dans les entreprises ne couvre pas les besoins financiers, et loin s’en faut. Pour exemple, une TPE qui accueille un apprenti dispose d’environ 500 € de taxe d’apprentissage affectée au CFA. Aussi, le déficit de 7.500 € ne peut être financé que par deux moyens :
• La mobilisation des autres entreprises de la profession qui peuvent affecter leur taxe d’apprentissage disponible vers les CFA du Réseau DUCRETET ;
• L’intervention des Conseils Régionaux par un versement d’une subvention d’équilibre.
La Taxe d’Apprentissage étant un impôt dont le chef d’entreprise peut choisir lui-même le(s) bénéficiaire(s), Pascal CARCAILLON appelle les professionnels à soutenir les CFA qui forment les jeunes à leurs métiers de l’électrodomestique et du multimédia, dans l’intérêt général. Mais pour que l’argent collecté puisse bénéficier à la formation des apprentis vendeurs, conseillers et techniciens, il faut absolument que les chefs d’entreprises donnent des instructions en ce sens à leur comptable et responsable administratif et financier, et cela, avant le 28 février 2018.

 

Réalisée il y a 3 ans, cette vidéo de présentation du Réseau Ducretet reste d'actualité pour démontrer l'adaptation et la diversité des formations proposées...

 

place_holder
place_holder
place_holder