Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

Cdiscount veut livrer le centre-ville par les airs

Pourvu que les drones ne nous tombent pas sur la tête. Cette version modernisée de la célèbre réplique des gaulois d’Asterix va un jour prendre tout son sens dans les rues de nos villes. En effet, Cdiscount présente au salon du Bourget (19 juin au 25 juin 2017) le projet Pélican.

Derrière cet acronyme se cache le Projet d’Etude de Livraison de Colis Aérien en Nouvelle-Aquitaine développé par Cdiscount. Le distributeur a déjà réalisé une telle opération à Noël 2016 pour livrer des jouets aux enfants hospitalisés à Bordeaux.

Une opération dans les airs qui a évidemment reçu l’accord de la DGAC ou Direction Générale de l’Aviation Civile. Il faut dire qu’initialement, la livraison par drones était particulièrement utile dans les zones isolées ou difficiles d’accès. En ville, avec des colis allant jusque 5 kgs (en plus du poids du drone), il faudra attendre longtemps avant que cela se généralise.

Mais Cdiscount y croit, tout comme Amazon. Après tout pourquoi pas, le risque de recevoir un drone sur la tête ne sera sans doute pas plus élevé que celui d’être percuté par un livreur trop pressé.

Selon le distributeur, ce  projet collaboratif regroupe des experts pluridisciplinaires de premier plan : Air Marine, Thales, Ims, Robotics Industry, Onera et Serma Technologies.

« La force de cette équipe est de regrouper des experts dans l’ensemble des domaines nécessaires à la réussite de ce projet. Cela va nous permettre d’avancer très efficacement et très rapidement sur la livraison par drone en milieu urbain » précise Pierre-Yves Escarpit, Directeur des opérations Cdiscount.

« La livraison par drone constitue une véritable révolution technologique et commerciale qui nous permettra d’améliorer durablement ce qui constitue le coeur du métier de Cdiscount, à savoir la satisfaction des attentes et des besoins de nos clients » ajoute Emmanuel Grenier, PDG de Cdiscount.

place_holder
place_holder
place_holder