Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Résultats financiers

Le groupe LDLC bien parti pour réaliser le milliard d’euros

Nouveau siège social, développement de la franchise, acquisition de materiel.net, autant d’événements qui ont jalonné le dernier exercice du site –ecommerce spécialisé dans le high tech et l’informatique. Et les effets se font ressentir avec un chiffre d’affaires de 479,9 millions d’euros au 31 mars 2016 contre 320,7 millions au 31 mars 2015. L’objectif des 500 millions en 2018 et des 1 milliard est donc plausible. Et laisse entrevoir de futures acquisitions ?

 

Au fil des ans, les bilans et prospectives du groupe LDLC.com se vérifient. Il faut dire que l’entreprise française fondée par les frères de la Clergerie, Laurent et Olivier, a réussi à passer à travers les crises qui ont affecté les pure players du secteur comme rueducommerce, pixmania…

Pour cela, LDLC.com a toujours su équilibrer les investissements stratégiques (comme le rachat de materiel.net qui a dopé le CA de cette année) et ceux liés au site (formation, communication, relation client…)

Elle se développe également par le biais de la croissance externe, comme la récente annonce du possible rachat de la société Olys le confirme.

Olivier de la Clergerie, Directeur Général du Groupe analyse ainsi les résultats : « L’un des enjeux majeurs de cet exercice portait sur la réussite de l’intégration de materiel.net. Cet objectif a été pleinement atteint tant au niveau des équipes que des synergies. Les négociations annuelles menées sur nos contrats d’Achats Groupe en début d’année 2017 nous feront ainsi gagner un point de marge et les actions engagées pour tirer pleinement profit de la complémentarité de nos deux plateformes logistiques avancent conformément au planning. Parallèlement, nous avons poursuivi la mise en oeuvre de nos axes stratégiques à moyen terme avec le développement de notre réseau de magasins (10 ouvertures dont 8 franchises), le renforcement de notre organisation au niveau de LDLC.pro et le lancement de différents chantiers informatiques, coeur stratégique de notre activité (convergence des systèmes d’information, développement de nouveaux sites marchands BtoC, évolutions ergonomiques et fonctionnelles, …). Enfin, nous avons investi dans la construction d’un siège social afin d’y réunir l’ensemble des équipes et L’École LDLC aujourd’hui réparties sur différents sites de l’agglomération lyonnaise. Cet investissement de 23,5 M€ est financé pour 22 M€ par crédit-bail. Les résultats 2016-2017 reflètent la mise en place de ses différents chantiers et démontrent la résilience du modèle économique du Groupe LDLC avec des résultats solides et une amélioration de notre structure financière. »

 

Développement des magasins et de l’international

 

La croissance organique des ventes du Groupe s’inscrit à +6% avec une dynamique plus forte au 1er semestre, la fin de l’année ayant été notamment perturbée par la hausse forte et durable du prix des composants mémoire. Avec un chiffre d’affaires qui croît de près de 39% sur la période, le cross-canal poursuit sa progression. À ce jour, 25 boutiques LDLC.com sont opérationnelles, dont la dernière vient d ‘ouvrir à Vienne. Les investissements de croissance et le déploiement du réseau de magasins en propre et en franchise se poursuivront. Déjà présent dans les pays francophones limitrophes (Belgique, Luxembourg, Suisse), le Groupe LDLC a décidé de faire ses premiers pas en Espagne avec le lancement d’un site LDLC.com et d’une première boutique test à Barcelone à la fin du deuxième semestre de son exercice 2017-2018.

Le groupe réaffirme aussi ses ambitions : atteindre à l’horizon 2021, un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros avec un EBITDA de l‘ordre de 5,5 à 6% du CA et de disposer d’une centaine de magasins.

place_holder
place_holder
place_holder