Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Dans les allées de ...

Home Housewares Chicago : regard sur la distribution américaine

Le salon International Home Housewares axé sur l’accessoire de cuisine, la cuisson, le PEM et l’entretien de la maison, s’est achevé le 21 mars dernier à Chicago, sur une note positive. Son offre, de plus en plus axée sur le connecté, a attiré un large public d'acheteurs internationaux, venus prendre le pouls d'un marché souvent précurseur à l'échelle mondiale. Et qui doit également composer avec la montée en puissance d'Amazon...

 

Par Audrey Chaussalet

 
Quelques 2204 exposants issus de 47 pays se sont réunis sur l'International Home Housewares show qui s'est tenu du 18 au 21 mars derniers à Chicago. Habituellement centré sur la distribution américaine, avec des thématiques porteuses outre-atlantique comme la cuisine nomade ou encore la lutte contre la junk food à travers une large proportion de blenders et smoothies, le salon a mis l'accent, cette année, sur les produits intelligents et le connecté avec la création du pavillon IHA Smart Home, attirant, ainsi, de plus en plus de visiteurs d’horizons divers et variés.

Sans préciser de chiffres, le président Phil Brandl s’est dit « satisfait de la fréquentation, en particulier à l’international. Des acheteurs issus de 125 pays ont fait le déplacement. La participation du Japon, la Corée et l'Inde, ainsi que plusieurs marchés latino-américains et européens a été particulièrement forte. » Côté français, les centrales d’Ek France et Alice Délice s’y sont rendues. Tout comme des spécialistes indépendants tels que Bazar Avenue (3 magasins à Rennes, Nantes et Le Mans) et Ad’Hauc (5 magasins à Toulouse-Laubège, Tarbes, Castres, Montauban, Avignon). Et pour jouer la carte de la french touch’ si chers aux Américains, près d’une dizaine d’industriels français étaient présents au sein du pavillon France mis en place par l’Unitam (l’Union des industries d'articles pour la table, le ménage et activités connexes).

 

 

Les IHA Global Innovation Awards 2017

Chaque année, IHA Innovation Award récompensent à la fois les produits les plus innovants et les meilleurs points de vente du monde jugés par des experts en merchandising et marketing.

Parmi les treize gagnants sur les quelques 500 innovations produit sélectionnées, citons la cocotte Duromatic® Micro Microwave Pressure Cooker de Kuhn Rikon (droite) cuire à la vapeur ses aliments au micro-ondes, dans la catégorie ustensiles de cuisson. ’entreprise belge, Anova Culinary s’est également distinguée avec son nouvel appareil de cuisson sous vide, Précision Cooker Nano, dans la catégorie Smart Home. Grâce à une précision sur la température et le temps de cuisson, ce produit facilite cette méthode de cuisine saine et la démocratise puisqu'il sera commercialisé dès cet été à moins de 100 dollars (93,90 euros). Relié à une application sur smart-phone et tablette, Précision Cooker Nano se pilote à distance. La concurrence était également rude entre concepts-store du monde entier. Les jurés ont été plus séduits par la chaîne japonaise Loft (110 magasins), Potten&Pannen Stanek en Europe de l’Est, Borough Kitchen (2 magasins à Londres)…que par le nouveau concept Culinarion, qui avait été sélectionné pour représenter la France. Le prix Gia Digital Commerce, qui récompense les meilleures performances de vente en ligne a, lui, été décerné à amazon.com.

 

Une distribution américaine bousculée par Amazon

Avec un C.A 81,6 milliards de dollars, Amazon est entré dans le Top Ten des chaînes de distribution américaine en 2016, tous secteurs de distribution confondus. Une montée en puissance du distributeur liée aux nouveaux modes de consommation en ligne, puisque 42% de la croissance du marché de détail américain provient, désormais, du e-commerce.

Et à en croire le cabinet d’études Barron, Cowen & Co, la tendance va se poursuivre en 2017, puisque le e-commerce devrait atteindre 14% des ventes au détail, soit une hausse d'environ 9% par rapport à l’année précédente. A tel point que le leadership d’Amazon commence à faire trembler l’ensemble de la distribution américaine. Les grandes chaînes généralistes comme Macy's, Sears et Kohl, qui ont vu leurs ventes reculées de 3,6% en novembre et décembre derniers, pendant les fêtes de fin d’année, renforcent leur offre sur leur site de vente en ligne. Pas question, pour eux, de se laisser distancer sur le web si bien que leur investissements portent, désormais, davantage sur le e-commerce, que le développement de points de vente physiques.

 

 

Tel est le cas de Best Buy, spécialisé dans l'électronique et l’électroménager grand public, qui compte 1631 magasins aux Etats-Unis, avec un C.A établit à 39,5 milliards de dollars, dont 4 milliards de dollars issus des ventes en ligne. Même constat du côté du plus important spécialiste en ustensiles de cuisine, cuisson et PEM, Williams Sonoma (Groupe Macy’s), qui a réalisé plus de la moitié de son C.A sur le web (2,5 milliards de dollars), contre un C.A total de 4,7 milliards de dollars avec quelques 618 concept stores dans le pays. Un tournant dans la distribution américaine que les industriels français voient d'un bon œil. « Nous réalisons, aujourd'hui, plus de ventes sur les références présentent sur les sites web de nos distributeurs américains, que dans leurs magasins », affirme Alexandre Dubost, à la tête de la coutellerie Jean Dubost.
En 2018, le salon International Home Housewares aura lieu du 10 au 13 mars au McCormick Place, à Chicago, aux États-Unis.

 

Enregistrer

Enregistrer

place_holder
place_holder
place_holder