Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

LDLC : mieux en magasin qu'en ligne

Le groupe LDLC vient de publier ses résultats à 9 mois (avril à décembre) et même si la croissance est toujours là, LDLC affiche une déception quant aux ventes en ligne de fin d'année, ralenties par des ruptures de stock et des augmentations de prix dues aux matières premières. Mais les magasins compensent en affichant de bons résultats. Voici le communiqué du groupe sur ses résultats financiers durant cette période...

 

"Au 3ème trimestre de l’exercice 2016-2017, le Groupe LDLC a enregistré une croissance de son activité de +49,2%, à 143,8 M€, par rapport au 3ème trimestre 2015-2016. À périmètre constant (hors Materiel.net consolidé depuis le 1er avril 2016), l’activité est en croissance trimestrielle de +4,7%.
Alors que le déploiement de boutiques et la montée en puissance du réseau de magasins s’est poursuivi conformément au plan de marche au cours du trimestre écoulé, avec 22 points de vente ouverts à fin 2016 (contre 13 fin 2015), le groupe a été freiné par des ventes en ligne sur les produits high tech moins dynamiques qu’anticipées pendant la période des fêtes. Les variations du cours du dollar, conjuguées à une pénurie en matière d’approvisionnement sur certains composants mémoires, ont entraîné des hausses de prix parfois significatives et des ruptures de stocks qui ont ponctuellement pénalisé le marché en fin d’année. Pour sa part, l’évolution de l’activité B2B sur le trimestre a été conforme aux attentes du groupe
A l’issue des neufs premiers mois de l’exercice 2016-2017, le groupe a ainsi réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 364,9 M€, en hausse de +51,9%, dont +8,0% à périmètre constant.
Sur neuf mois, les ventes B2C atteignent 267,3 M€, en progression de +77,6% (+7,5% à périmètre constant), dont 36,3 M€ issus du réseau de boutiques en croissance de +42,5%. Le chiffre d’affaires de l’activité B2B s’est pour sa part élevé à 88,9 M€, en hausse de +8,8% par rapport aux neuf premiers mois de 2015-2016.


Perspectives


Après un 3ème trimestre plus difficile que prévu sur les ventes en ligne en raison de facteurs externes, le Groupe attend un retour rapide à une croissance pro forma à deux chiffres pérennisant ainsi sa bonne dynamique. Sur le plan de la rentabilité, le groupe confirme son objectif d’amélioration de l’EBITDA annuel en valeur."

place_holder
place_holder
place_holder