Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
 

Gitem

2016 : Gitem acte sa renaissance

Après l’incertitude  des derniers mois, Euronics France peut désormais se projeter vers l’avenir. La reprise de Logitec, le plan de continuation accepté par le tribunal de commerce d’Arras et la mise en place d’une nouvelle gouvernance forment les nouvelles bases d’une stratégie désormais concentrée autour d’une seule et unique enseigne. C’est en effet autour de Gitem que le réseau va se redéployer, et du Nord au Sud. Nous avons rencontré l’équipe dirigeante avant leur assemblée générale du 27 juin. Voici les nouveaux objectifs du Gitem.

Jusqu’à ce lundi 27 juin, les prises de parole du groupement Euronics France étaient rares tant le présent était incertain et tumultueux. Nous avions toutefois senti que les événements redeviendraient plus heureux lors du congrès Innovtec 2016, notamment suite au partenariat logistique avec GPdis. Seule la décision judiciaire n’était alors pas connue. Depuis le 27 mai, le plan de continuation a été accepté par le tribunal de commerce d’Arras et Euronics France, qui a gardé son statut de coopérative, peut désormais retrouver une liberté de mouvement mise à mal durant ces 18 derniers mois.

 

Des effectifs réduits et une nouvelle gouvernance

Après la reprise de Logitec en 2015, il fallait assurer la pérennité d’Euronics France. Et donc construire un plan social nécessaire pour la centrale, qui a vu le nombre de salariés passer de 32 à 15, auxquels s’ajoutent deux mandataires sociaux. Pour Jean-Claude Levec, l’un des cadres présents lors de la conférence (avec Pascal Westrelin), les structures seront optimisées pour répondre au besoin du réseau et, à travers celui-ci, des consommateurs. Et pour diriger l’ensemble, ce seront deux adhérents, Hervé Cottenye et Alexis Forassetto, qui constitueront le directoire. Ils auront en charge le réseau, la communication, la gestion de la coopérative et les relations avec GPdis.

Aux côtés de cet « exécutif », neuf adhérents composent un conseil de surveillance présidé par Hubert Fabien. « Avec la reprise de 50% des collaborateurs de Logitec par GPdis et la moitié chez Euronics France, l’une de nos volontés était de garder un maximum de nos salariés », précise Hervé Cottenye. Quant au fonctionnement, « Hervé et moi-même gérons l’opérationnel et sommes décisionnaires », déclare Alexis Forassetto, « mais pour tout ce qui touche à la stratégie, nous en référons au conseil de surveillance et en débattons ensemble ».

 

 

Le Gitem redevient national

Aujourd’hui, le réseau compte 204 magasins. Et si il reste quelques Euronics, ces derniers seront remis sous enseigne Gitem d’ici la fin de l’année. Une transformation prise en charge par la coopérative qui affiche sa volonté de ne plus se concentrer que sur l’enseigne Gitem. « Nous avons, selon une étude Inforco, la notoriété la plus forte du commerce électrodomestique indépendant » souligne Jean-Claude Levec.  

Et ce nom Gitem sera désormais national, la centrale retrouvant les 24 départements du sud. En effet, elle vient de retrouver l’usage du nom Gitem dans le sud de la France, où une soixantaine de magasins utilisait encore la dénomination mais pas les services. Parmi ceux-ci, 20 viennent de signer un contrat d’adhésion. D'autres devraient suivre. Au final, Gitem souhaite d’ici trois ans atteindre le nombre de 240 magasins. Et pour séduire, la centrale a considérablement réduit la cotisation mensuelle des adhérents, celle-ci passant à 79 euros, quelque soit le chiffre d’affaires (contre de 195 à 245 euros en 2015)

 

Remoderniser le magasin et reconquérir le consommateur

Initié avant les difficultés, le plan de modernisation des magasins et le changement de logo sont rapidement appliqués par les magasins. Et à moyen terme, tout le réseau sera aux nouvelles normes. Une  agence de communication a été recrutée, et un nouveau site internet, qui redeviendra marchand après une interruption de quelques mois, sera lancé en octobre.

L’enseigne veut continuer, dans le référencement, à être présente sur les 4 quartiles mais à également posséder sa propre sélection, nommée "Passion". Celle-ci est construite en partenariat étroit  avec la centrale d’achat Selectis, qui gère désormais une grande partie du référencement Gitem. Dans les prochains mois, l’accent sera mis sur le multimedia et les objets connectés. Et l’usage sera la pierre angulaire du futur discours consommateur de l’enseigne.

 

 

En mai 2016, l’un des signes du renouveau du Gitem a été visible à Saint-Etienne de Saint Geoirs, en Isère. C’est là que s’est ouvert le nouveau magasin de 800 m2 de Ludovic Buria, adhérent Gitem qui a transféré, agrandi et mis aux normes ce premier magasin ouvert dans le cadre du partenariat avec GPdis.

Merchandising, rayon literie, mise en avant des services, bornes interactives, le magasin reflète ce qui est la nouvelle signature de Gitem, « la solution tellement proche de vous », et aussi la volonté de croire encore au commerce de proximité dans l’équipement de la maison.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

place_holder
place_holder
place_holder