Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Dans les allées de ...

La Haute Résolution à l’honneur au Festival Son & Image

Avec environ 250 marques présentes et près de 10 000 visiteurs, cette 38e édition du Festival Son & Image constitue un véritable succès pour ses organisateurs. Seul salon dédié au son et à l’image en France, cette cuvée 2015 a fait la part belle au son Haute Fidélité, et plus particulièrement à la Haute Résolution, un segment en plein essor.

 

Sandra Nicoletti

 

Rendez-vous incontournable de l’audio-vidéo de prestige, le Festival Son & Image est un rendez-vous unique en France pour les audiophiles. Le temps d’un week-end, du 16 au 18 octobre, le Novotel Paris Tour Eiffel s’est ainsi transformé en showroom pour offrir aux visiteurs –professionnels et grand public- le meilleur en matière de son, d’image et d’innovation. Pour cette 38e édition, la Haute Résolution en ligne (Hi-Res Audio) s’est illustrée sur de nombreux stands, attestant de l’intérêt croissant du public pour ce segment haut de gamme.

Jean-Marie Hubert, Président du Festival Son & Image, a d’ailleurs fait de cette édition un combat contre « la mal bouffe de l’audio » qui, selon lui, « n’est ni forcément une question de prix, ni d’exclusivité, mais simplement un état d’esprit, un problème pédagogique, un problème de choix ». Et du choix, il y a en avait sur ce Festival : des marques haut de gamme telles que B&W, Focal, Onkyo, Pioneer, Sony, Jays, Yamaha, jusqu’aux marques très haut de gamme à l’image de Final Audio, Audèze, Mc Intosh ou encore Sonus Faber. Entre produits et systèmes mondiaux de référence, appareils connectés et démonstrations comparatives, les visiteurs ont pu découvrir des standards de qualité de plus en plus élevés et une sélection de produits sans compromis.

 

Le haut de gamme a le vent en poupe

L’audio est un marché qui progresse cette année, en particulier les segments haut de gamme que sont le Hi-Res et le Multiroom, qui s’annoncent déjà comme les stars de cette fin d’année. Et force est de constater que le consommateur se dirige vers une offre audio plus qualitative, au même titre qu’il aime regarder un programme ou un film en Haute Définition. Petit à petit, il abandonne le casque livré avec son Smartphone pour s’offrir un modèle plus performant qui lui permettra de profiter de sa musique dans de meilleures conditions. Un apprentissage vers le son de qualité qui se fait pas à pas, mais qui tend incontestablement vers du haut de gamme, avec une offre qui s’élargit et qui devient également un peu plus accessible. Les efforts réalisés en matière de contenus sont également là pour promouvoir la Haute Résolution avec le Blu-Ray Pure Audio, ou encore des acteurs tels que Qobuz dans le domaine des contenus dématérialisés.

 

Amplis, enceintes, casques, lecteurs, c’est l’ensemble de la chaîne audio qui permet aujourd’hui de profiter d’une qualité d’écoute exceptionnelle. Pour célébrer cet avènement du son Haute Résolution, le Festival fut également marqué par le lancement du livre hommage « Les Maîtres Français du son haute définition, de Georges Cabasse à Jean-Michel Jarre » réalisé par Jean-Marie Hubert et le photographe Jean-Baptiste Millot. Cet hommage rassemble ceux qui ont fait l’histoire de l’audio en France depuis les années 50 et ceux qui la perpétuent, la transforment, et la développent, pour ouvrir aujourd’hui les nouvelles voies en surfant sur les technologies de demain.

place_holder
place_holder
place_holder