Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Agenda

Fitbit : les recettes de la marque pour ne pas s’essoufler

La marque historique et spécialiste du bracelet d’activité a annoncé la sortie de deux nouveaux produits lors du dernier CES de Las Vegas : le Charge HR et le Surge. Pionnier du connecteur de poignet, Fitbit a également amélioré l’application. Ceci afin, en plus d’une gamme étendue, de répondre à une concurrence de plus en plus forte sur ce secteur.

Philippe Michel

"Nous sommes des précurseurs et des spécialistes et nous ne nous dispersons pas. Nous restons concentrés sur le sport, le fitness et le bien-être, tout en restant résolument lifestyle dans la forme". Benoît Raimbault, Directeur Marketing de Fitbit, n’est pas véritablement inquiet par la multitude de bracelets d’activités présentés sur le salon et qui arrivent en masse sur le marché. Pour lui, la marque bénéficie d’une image de précurseur, mais aussi d’une gamme étendue.

 

Deux nouveaux bracelets pour le printemps 2015

Disponibles à la fin du mois aux Etats-Unis et au printemps en France, les nouveaux bracelets Charge HR et Surge viennent compléter une gamme qui comprend désormais six bracelets et un pèse-personne, « la gamme la plus étendue du marché, et qui répond à toutes les demandes en terme de prix ou d’usage », précise Benoît Raimbault.

La Fitbit Charge HR, 149 euros,  est un bracelet connecté avec écran, qui a pour avantage de mesurer le cardio en temps réel et en continu.

 

Le Fitbit Surge, proposée à 249 euros,  est une montre fitness, se situant beaucoup  plus sur la performance sportive. Elle inclut un GPS et aussi le cardio en continu.

 

Innover pour garder son avance

Le cardio en continu est un des atouts majeurs de ces produits Fitbit, comme l’explique Benoït Raimbault. "La plupart des autres produits ne donnent le cardio qu’à la demande. En continu, cela permet d’avoir des données beaucoup plus précises. Et des données précises, cela permet d’avoir une meilleure analyse et de donner des conseils adaptés à l’utilisateur". 

Cette capacité n’entame pas l’autonomie puisque les produits disposent d’une batterie capable de fonctionner entre 5 et 10 jours selon les modèles. Quant à la précision, elle s’avère essentielle pour que l’application Fitbit soit optimisée. Car c’est si l’on peut acheter en sourcing et facilement le traqueur, développer une application demande plus de moyens. "Nous l’avons améliorée, en y incluant les notions de challenges et de partages entre amis. Nous avons aussi développé la possibilité d’entrer les calories absorbées, grâce à une base de données très riche et adaptées aux habitudes de chaque pays", déclare Benoît Raimbault.

Fitbit semble donc armée pour affronter 2015, grâce à une présence forte chez les grands distributeurs EGP ou sport. Elle annonce également avoir réalisé en France un excellente fin d’année 2014, facilitée par  une campagne télé de trois semaines.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder