Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Conjoncture

Consommateurs allemands : jusqu’ici tout va bien…

A l'heure ou s'ouvrent à Berlin les portes de la grand messe des biens techniques, les consommateurs allemands sont actuellement toujours d’humeur à dépenser. Ils restent portés par une situation économique intérieure plutôt bonne (chômage stabilisé, taux d’inflation modéré, revenus en hausse). Mais la situation internationale commence à les inquiéter et pourraient influer négativement dans les mois à venir estime GfK.

Les consommateurs allemands sont devenus moins optimistes en août. C’est ce que révèle la dernière étude "Consumer Climate" de GfK qui étudie le consommateur allemand. En comparaison avec le mois précédent, les attentes sur le revenu et la volonté d'acheter ont légèrement diminué.

Selon l’étude, l'escalade de la situation en Irak, Israël et l'Ukraine orientale ainsi que la spirale d’accélération progressive des sanctions vis-à-vis de la Russie ont eu un impact négatif sur les perspectives économiques très optimiste des Allemands.

Compte-tenu de ce qui se passe, les consommateurs sont de plus inquiets sur la façon dont l'économie allemande se développera au cours des prochains mois. L'indicateur a chuté de 35,5 points à 10,4 points. Une baisse de cette ampleur en un mois n'avait pas été enregistrée depuis le début de l'enquête en 1980.

L'incertitude est donc actuellement à la hausse dans la population sur les conséquences potentielles pour l'économie allemande. En particulier, les sanctions contre Russie, pourraient devenir un risque réel pour l'économie allemande.

 

« Robuste » volonté d’acheter mais une propension à épargner qui remonte

En revanche, les prévisions de revenus et de la volonté d'acheter sont jusqu'à présent restés relativement robuste. Il faut y voir une stabilité des conditions nationales. Le taux de chômage s’est stabilisé à un peu moins de trois millions de chômeurs, l’emploi est légère augmentation, le taux d'inflation est modéré et les revenus ont augmenté.

Dans ce contexte, la volonté d'acheter a continué à être très robuste en Août. "Bien que l'indicateur ait chuté de 1,7 points, l'humeur des dépenses est restée à un niveau élevé extrêmement. L'indicateur se situe actuellement à 49,3 points, et a donc encore augmenté de près de 5 points par rapport à la période correspondant de l'année précédente, indique GfK Allemagne".

Cependant, une forte augmentation de la propension à épargner en août pourrait être une première indication que les consommateurs seront plus prudents dans les mois à venir et que la dynamique des dépenses se calmera un peu. Dans ce contexte, GfK table sur une prévision de hausse de la consommation privée allemande globale de + 1,5% pour 2014.

place_holder
place_holder
place_holder