Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Consommation

Soldes hiver 2014 : plus d’habits que d’électroménager achetés ?

Moment fort de ce début d’année, les soldes débutent par les traditionnelles enquêtes consommateurs. Deux sont particulièrement intéressantes, celle d’Ipsos pour le CNCC ( centres commerciaux) et celle du CSA pour la Fevad (e-commerce). Si l’habillement reste en tête des intentions d’achat, les produits Blanc/brun restent en seconde position. C’est donc une période importante pour la distribution électrodomestique, bénéfique pour la trésorerie et le trafic en magasin (ou en ligne).

 

Commencons par l’enquête réalisée par Ipsos pour le CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux). 3 Français sur 4 restent fidèles au rituel des soldes d’hiver, un chiffre malgré tout en baisse par rapport à 2011. C’est ce que révèle En 2014, 74% des Français envisagent d’aller faire les soldes d’hiver. Ils étaient 85% en 2011. Cette baisse significative en dit long sur l’évolution des pratiques d’achat.

 

Les soldes moins impactantes au fil des ans ?

En l’espace de quelques années, la période bien définie des soldes a en effet  perdu de sa singularité tant les bonnes affaires sont devenues accessibles à tout moment. Ainsi, 28% des Français révèlent effectuer moins d’achats pendant les soldes officiels du fait de la multiplication des offres à prix cassés durant l’année. Cette proportion est encore plus importante parmi les femmes de moins de 35 ans (38%), qui restent pourtant très attachées à l’événement « soldes ». Malgré cette tendance à la baisse, les soldes demeurent un rendez-vous immanquable pour une grande majorité de Français. Parmi ceux qui comptent en profiter, 79% prévoient d’aller chercher des bonnes affaires en centre commercial et 65% sur Internet.

 

Darty, qui n'avait pas la culture des soldes, s'y est mis aussi depuis 2013. Pour les soldes d'hiver 2014, l'enseigne annonce des centaines d'articles à disposition. Et cette année, Darty propose aussi des soldes sur une sélection de cuisines sur mesure. Une vingtaine de modèles d’exposition sont soldés jusqu’à – 50% dans l’ensemble des Espaces Cuisine Darty. Cette remise s’applique à toutes les catégories de produits (meubles, plans de travail, sanitaires et accessoires) hors gros électroménager.

 

Une recherche de bonnes affaires plus pragmatique

Les motivations à faire les soldes évoluent parallèlement. Alors que 65% des Français impliqués souhaitent réaliser « des achats dont ils n’ont pas les moyens hors période de soldes », ce chiffre perd 6 points par rapport à 2013, signe supplémentaire que le « hors période de soldes » offre son lot de bonnes affaires. De façon similaire, « l’achat spontané, pour se faire plaisir » reste élevé (63%) tout en faisant l’objet d’un léger recul (-3 points par rapport à 2013). A l’inverse, les achats répondant à des besoins liés à une période donnée progressent. « Acheter des produits de saisons, dont j’ai besoin immédiatement » constitue une motivation de plus en plus forte (65%, +5 points par rapport à 2013). Et effectuer « des achats anticipés dont j’aurai besoin l’an prochain » en concerne désormais 46% (+6 points par rapport à 2013). Les Français entendent donc de plus en plus profiter des soldes pour un usage immédiat ou fortement anticipé.

Pour les Français souhaitant faire les soldes, le centre commercial reste le lieu de référence : 79% y feront des achats avec un budget moyen de 121 € (contre 65% sur Internet, avec un budget moyen de 111 €).

En centre commercial, vêtements et chaussures s’imposent toujours comme les premières catégories, avec respectivement 90% et 66% d’intention d’achat. La plupart des catégories de produits se maintiennent. Seuls progressent les vêtements pour femme (66%, +3 points par rapport à 2013) et les chaussures (66%, +3 points) tandis que l’électroménager recule (23%, -4 points).

 

Un budget moyen de 207 € selon la Fevad, de 225 € pour le CNCC

L’étude du CNCC évalue le budget consacré aux soldes  il se stabilise cette année à un montant moyen équivalent à celui de l’an dernier (225 €).  Pour la Fevad, dont voici ci-dessous les résultats de l’ enquête Ipsos,le budget soldes d’hiver sur internet sera semblable à celui de l’an passé pour 59% des cyber-acheteurs, 32% dépenseront moins et 9% dépenseront plus. Le budget moyen envisagé pour les soldes cette année passe la barre des 200€, avec 9€ de plus que l’année dernière (207€ vs 198€ en 2013).

 

7 internautes sur 10 envisagent de préparer ou de faire leurs achats sur internet à l’occasion

Selon cette étude, 68% des internautes déclarent avoir l’intention d’utiliser internet pour préparer leurs achats ou acheter à l’occasion des prochaines soldes d’hiver.

Au total, ce sont près de 56% des internautes qui envisagent de faire leurs achats sur internet à l’occasion des soldes d’hiver, un chiffre semblable à l’an dernier (58%).Hommes et femmes seront aussi nombreux sur le web pour faire leurs achats.

C’est toujours depuis leur ordinateur que la majorité des « intentionnistes » prépareront ou feront les soldes en ligne (71%), mais environ un quart d’entre eux utiliseront également leurs smartphones (26%), notamment les hommes (30%), les plus jeunes (18-24 ans : 40%) et les habitants de Paris-région parisienne (36%). Les tablettes tactiles seront également utilisées par 1 intentionniste sur 4 (24%).

 

 

Les produits High Tech devant l’électroménager

C’est le poste « habillement » qui arrive en tête des produits les plus convoités par les intentionnistes « soldes » (83%), notamment auprès des femmes (90%) et des 25-34 ans (91%). Le mobilier et la décoration progressent significativement par rapport à l’année dernière (17% vs 12% en 2013) ainsi que la maroquinerie/bagagerie (10% vs 7% en 2013).

 

 

place_holder
place_holder
place_holder