Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Décryptage

Loewe place ses actifs sous protection

Alors que l’on a pu lire dans la presse des rumeurs de dépôt de bilan, Laurent Freysz, Directeur général de Loewe France, revient sur la décision de la maison-mère d’activer une procédure de protection à l’égard de ses créanciers. Il dément dans le même temps  toute rumeur de dépôt de bilan et rappelle que Loewe reste une société « pleinement solvable ».

 

Par Sandra Nicoletti

 

Il est des erreurs de traduction qui peuvent parfois coûter cher… Alors que l’agence Reuters annonçait ce mardi 16 juillet le dépôt de bilan de la marque allemande Loewe, la rédaction de Neomag a contacté son Directeur général France qui s’est empressé de démentir. « Notre maison-mère Loewe AG a annoncé avoir activé une procédure de protection à l’égard des créanciers. Mais ce n’est en aucun cas un dépôt de bilan, contrairement à ce que la presse a communiqué par erreur de traduction. Cette procédure, qui existe dans le droit allemand depuis 2012 seulement, permettra à l’entreprise d’établir seule, dans un délai de trois mois, un plan de restructuration », explique Laurent Freysz, Directeur général de Loewe France. Un plan de restructuration dont l’objectif est d’augmenter le capital et les parts de marché de la marque, en développant des partenariats stratégiques au niveau technologique et financier. Cette décision juridique concerne la maison-mère, « mais n’impacte pas ses filiales » nous assure-t-on. La marque premium continuera donc à livrer les produits finis et à assurer les garanties et les paiements. « Loewe AG reste une société pleinement solvable, rappelle Laurent Freysz. La concrétisation de nouveaux partenariats dans les mois à venir permettra à la marque de transformer radicalement son offre en matière de produits, de prix et de communication au grand public, afin de développer rapidement sa distribution et ses ventes ».

 

S’adapter à la réalité du marché

On le sait, le marché de la TV traverse une période délicate et la concurrence des fabricants asiatiques n’est pas étrangère au bouleversement du secteur. Loewe avait d’ailleurs entamé une démarche de repositionnement prix dès l’an dernier pour ses gammes Connect ID puis Individual, et annoncera un repositionnement de sa gamme Art dès la rentrée prochaine. Dans le même temps, avec l’arrivée possible de nouveaux investisseurs dans son capital, la firme entend se positionner sur le segment du « divertissement intelligent » avec une mise en avant de son savoir-faire en matière de connectivité, d’applications TV, d’interface, etc., afin de rester une marque premium référente dans le domaine de l’EPG.

Dans un courrier adressé aux revendeurs visant à faire taire les rumeurs de dépôt de bilan, Laurent Freyzs a rappelé l’importance du soutien de ses partenaires : « A une période où notre marché souffre d’un recul historique de ses ventes, les revendeurs que vous êtes ont besoin d’une marque qui leur apporte valeur ajoutée, marge et sécurité. Loewe a besoin d’une distribution de qualité, qui assure au consommateur un niveau de service premium. C’est pourquoi nos destins sont liés : nous vous demandons à ce stade de nous soutenir et même de renforcer notre partenariat. Nous comptons sur votre engagement pour achever avec succès cette phase importante de notre restructuration et à rassurer pleinement les consommateurs de la marque sur la pérennité de la marque Loewe ».

 

En savoir plus :

Avec Numericable, Loewe enrichit encore ses TV

 

Loewe : quand le Premium devient plus accessible et plus visible

place_holder
place_holder
place_holder