Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Décryptage

Darty poursuit son repli sur le marché français

Le rêve d’une grande enseigne française de l’équipement électrodomestique qui se serait déployée à l’échelon européen est définitivement enterré. Après avoir cédé Darty Italie, après la liquidation complète de Comet au Royaume-Uni , Darty annonce la fermeture de ses 43 magasins en Espagne. Solide modèle gagnant pendant des années, Darty, comme la majorité des distributeurs du secteur, est rattrapé par la crise. Aujourd’hui, tout le monde retient son souffle en attendant de voir ce que sera le plan d’action de Régis Schultz, le nouveau Directeur Général qui prendra officiellement les rênes le 1er mai.

Eric Shorjian

Les 43 magasins de Darty Espagne (qui étaient issus du rachat et de la mise à l’enseigne de la chaine locale Menaje Del Hogar) ont réalisé un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros pour une perte opérationnelle de 16 millions d’euros au cours du dernier exercice. Leur fermeture d’ici le mois de juin coûtera environ 30 millions d’euros. Au total, selon l’agence Reuter, "des analystes calculent que sa présence en Espagne a coûté au groupe 300 millions".

D’après la direction du groupe, développer dans le contexte actuel, la présence en Espagne pour y devenir rentable aurait pris prendrait trop de temps et aurait une stratégie trop risquée. Au niveau des actionnaires du groupe Darty, il semble notamment que l'investisseur Knight Vinke, présent au conseil d'administration, soit plus que favorable à une accélération des réformes et qu’il pousse Darty à se séparer de ses activités non rentables. Le N°3 européen de la distribution d’appareils électrodomestique (environ 450 magasins) aurait également prévu de se retirer de République tchèque et de Slovaquie afin de se concentrer sur les quelques marchés encore rentables, à savoir la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Les derniers chiffres publiés par Darty pour la période de son 3ème trimestre (1 novembre 2012 au 31 janvier 2013) n’ont pas été bons. À surface égale, le chiffre d’affaires de Darty plc a réculé de 0,5 %. Le chiffre d’affaires total du groupe a baissé de 2,3 % en euros et de 2,5 % en monnaie locale. Sous l’effet combiné du niveau élevé d’opérations promotionnelles et du mix produits, la marge brute a perdu 110 points de base. Chez Darty France, le chiffre d’affaires a progressé de 0,4 % à surface égale tandis que le chiffre d’affaires total a baissé de 2,9 %.

A l’heure du « cross canal », Darty s’est remis en question , mais celui qui a été un leader incontesté pendant des années, va devoir aller maintenant encore plus vite, dans sa mutation. D’autres groupes de distribution « multi-formats » et « multi-canaux » ont fortement progressé ces dernières années. Et même si le nombre total de magasins d’électrodomestique en France va se réduire, on sait que la nature a horreur du vide…

 

En savoir plus

Darty officialise la nomination et la rémunération de Régis Schultz, nouveau DG 06/02/201

 

place_holder
place_holder
place_holder