Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

International

IFA 2007 déjà dans les starting-blocks

L’IFA de Berlin va-t-il gagner son pari de passer annuel ? Au vu des chiffres de l’édition 2006 et des prévisions pour 2007 annoncées devant plus de 300 journalistes du monde entier le 28 avril dernier, il semble bien qu’il soit sur la bonne voie…


La conférence de presse internationale qui s’est déroulée à Monaco a été l’occasion pour Christian Göke, Directeur de Messe Berlin, de rappeler les atouts de la manifestation personnalisée depuis 4 ans par la flamboyante « Miss IFA ». Il a d’abord souligné que la force de l’IFA était d’être le seul salon professionnel de rang mondial aussi clairement défini sur l’Electronique Grand Public et ce avec une segmentation très claire des activités.
C’est une des raisons majeures qui, selon lui, explique le succès auprès des professionnels du commerce et de la distribution. Ainsi plus de 18 000 revendeurs et acheteurs internationaux étaient présents à la dernière édition sur un total de 94 000 visiteurs professionnels. Hors visitorat allemand, les acheteurs et revendeurs français arrivent en deuxième position (1 142). Derrière les Pays-Bas (1 222) certes, mais devant le Royaume-Uni (946) , l’Italie (644) et la Chine (622).

Business et fête…
Dressant un comparatif entre l’IFA de Berlin et le CES de Las Vegas, l’autre grand salon mondial, le patron de Messe Berlin a reconnu que l’IFA comptait un nombre moins important d’exposants (1 049 en 2006 contre 2 500 au CES), mais que sa surface d’exposition était largement supérieure (160 000 m2 contre 100 000 m2 pour le CES). Même chose pour le nombre total de visiteurs : 212 000 pour l’IFA contre 150 000 pour le CES. L’IFA attirant également davantage les médias (6 500 journalistes contre 4000 à Las Vegas).
Selon Jens Heithecker, Directeur de l’IFA, le salon est également plus efficace et meilleur marché pour les exposants et les visiteurs : concentration des stands en un seul lieu, coûts de surfaces plus bas (153,5 € le m2 à Berlin). En véritable ambassadeur de la capitale allemande, Christian Göcke a ajouté plusieurs autres points forts : simplicité des transports, capacité hôtelière d’un bon rapport qualité-prix, sans oublier la dimension culturelle d’une ville vivante de jour comme de nuit et la dimension festive du salon (soirée de gala, grand concert d’ouverture avec la chanteuse Pink cette année, feux d’artifices…).

 

Ci-dessus, au premier plan, Christian Göke, Directeur de Messe Berlin

 

 

 

Partenariat renforcé avec les groupements européens
Les responsables de l’IFA ont annoncé un renforcement du partenariat avec les groupements européens Euronics et Expert. Cela se traduira par des stands destiné à accueillir les revendeurs de ces groupes,  mais aussi par des packages de voyages à des conditions préférentielles. Au départ de la  France, des offres spéciales ont été établi, proposant un Paris/Berlin AR en avion, une nuit en hôtel trois étoiles, une entrée au salon et une carte de transport à partit de 233 € (en chambre single).
Ils ont également fait remarquer que les grandes marques réservaient leur stands plus tôt que prévu. Ainsi Panasonic, Philips, LG, Samsung, Sharp, Loewe, Harman, Epson, Grundig, Vestel sont déjà dans la liste des participants. En ce qui concerne Sony, pas encore de confirmation, mais Jens Heithecker a confié à la rédaction de Neomag être « plutôt optimiste ».
 

Ci-dessus: Jens Heithecker , Directeur de l'IFA Berlin

 

 

 

 

 

Contexte favorable
Représentant de la Gfu, association qui regroupe les professionnels de l’EGP en Allemagne, coorganisatric de l’IFA, Hans-Joachim Kamp, Président de Philips pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse s’est montré confiant dans la croissance de l’EGP pour les prochaines années, tiré par le renouvellement du parc de téléviseurs et le double phénomène de numérisation et du convergence. « L’an dernier, les écrans LCD et Plasma ont représenté 85% du CA du marché des téléviseurs en Europe (10 pays de l’Europe de l’Ouest). Avec 16,6 millions d’unités vendues, leurs ventes ont dépassé celles des téléviseurs à tubes (14,6 millions). Le prix moyen des téléviseurs vendus a augmenté de 21% à 702 €. Dans le même temps, les consommateurs européens optent pour des écrans de plus en plus grands. En 2007, le segment des LCD de plus de 37 pouces devrait connaître la meilleure progression». Jürgen Boyny, Responsable de la division EGP de GfK a ensuite présenté une étude très intéressante, confirmant notamment que face au développement du monde numérique et technologique, les consommateurs européens sont de plus en plus en recherche de simplicité et d’assistance.

 

Ci-dessus: Hans-Joachim Kamp, Président de Philips pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse

Selon lui, même s’il ne faut pas sous-estimer la montée en puissance des canaux internet et discount, il reste beaucoup à faire pour la distribution spécialisée. Un point de vue partagé par Hans-Joachim Kamp, qui note en Europe, un regain d’activité des réseaux spécialisés en général et de indépendants en particulier, notamment sur les produits à plus forte valeur ajoutée. De quoi inciter acheteurs et revendeurs à venir encore plus nombreux à l’IFA en 2007 pour avoir cette vision globale du marché, indispensable à tout professionnel qui se respecte…

 

place_holder
place_holder
place_holder